in

Tyson Fury reconnaît le mérite de Francis Ngannou : « J’ai vécu mon combat le plus difficile en 10 ans »

Grandissime favori, Tyson Fury est passé tout près de plier l’échine face à la puissance de Francis Ngannou. Le Britannique en dépit de sa victoire, a salué le combat de son adversaire.

Fury Merite
Combat Ngannou-Fury (c) Droits réservés

Le Britannique Tyson Fury a remporté la victoire sur décision partagée des juges (95-94, 95-94, 93-96). Toutefois,  il a été mis en difficulté par le Camerounais, qui l’a envoyé au tapis à deux reprises. La performance de Fury est qualifiée embarrassante, voire inquiétante, car il est censé remonter sur le ring en décembre pour un combat d’unification de boxe anglaise contre le colosse ukrainien Oleksandr Usyk.

Fury, qui détient les titres WBC et The Ring des poids lourds en boxe, était le grand favori de ce duel face à Ngannou, qui détient la ceinture des poids lourds de l’UFC en MMA. Le Britannique avait promis de mettre KO son adversaire dès le premier round, et de lui infliger une leçon de boxe. Mais il a vite déchanté face à la puissance et à la résistance du Camerounais, qui a su gérer la distance et placer des coups puissants. Ngannou a surpris Fury au quatrième round, en lui assénant un crochet du droit qui l’a fait chuter. Il a récidivé au huitième round, en lui envoyant une droite en pleine face qui l’a fait vaciller.

Pour approfondir :   Lions indomptables du Cameroun : Voici la première liste d’Antonio Conceiçao

Le Gypsy King s’impose de justesse

Fury a toutefois réussi à se relever à chaque fois, et à reprendre le contrôle du combat. Il a utilisé sa taille et son allonge pour tenir Ngannou à distance, et il a multiplié les jabs et les crochets. Il a également profité de son expérience et de sa ruse pour déstabiliser son adversaire, en lui parlant et en lui faisant des grimaces. Il a montré plus d’activité et de précision que Ngannou, ce qui lui a permis de remporter la majorité des rounds aux yeux des juges.

Pour approfondir :   Cameroun : La Société métropolitaine d’investissement de Douala divise Roger Mbassa Ndine et Fritz Ntonè Ntonè

Si le verdict est loin de faire l’unanimité notamment dans le camp Ngannou, Fury, de son côté, a reconnu que Ngannou avait été un adversaire redoutable et qu’il avait eu du mal à le contrôler. Il a salué la performance du Camerounais et a dit qu’il était prêt à lui accorder une revanche. “Ce n’était certainement pas prévu dans le scénario. Francis est un sacré combattant, un sacré cogneur”, a-t-il déclaré. “Je le respecte beaucoup. Il ne s’avançait pas, il restait en retrait et m’attendait. Il m’a donné probablement mon combat le plus difficile en dix ans”, a-t-il poursuivi.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fury Ngannou

Furieux après sa défaite controversée, Francis Ngannou demande à Tyson Fury de remercier les juges

Francis Ngannou Doumbe 1

Cédric Doumbé : « tous les connaisseurs savent qui est le vrai vainqueur »