in

[Tribune] Régionales 2020: Une expérience de plus

Biba Francois Regionales

Dans une tribune publiée sur Facebook le mardi 08 décembre 2020, l’honorable François Biba fait le bilan de la participation du PCRN aux élections régionales du dimanche 06 décembre 2020 au Cameroun.


Biba François Regionales
Honorable François Biba – DR

Le dimanche 06 décembre 2020, ce sont déroulées les élections régionales marquant la fin du processus  de mise en œuvre des organes de la décentralisation au Cameroun.

Prévue par la loi du 18 janvier 1996 portant constitution du Cameroun, en ses articles 55 et suivants, il aura fallu 24 années, la pression de la communauté internationale et la pression du grand dialogue national pour qu’enfin les collectivités territoriales décentralisées (CTD) soient créées, du moins pour le petit bout qu’ils ont bien voulu céder.

En effet, l’enfant est muselé et étouffé avant même d’avoir vu le jour.

Selon la loi du 24 décembre 2019 portant Code général des CTD, qui accorde plus d’autonomie aux régions avec un statut particulier pour les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, le montant de la dotation des CTD ne saurait être inférieur à 15%. Pourtant cette loi vient d’être violée par le gouvernement en place qui accorde seulement 7% et restreint par la même occasion l’autonomie des CTD. Répétition de la loi de finances de 2019.

A quand donc les 15% pour qu’enfin soit lancé le train de la véritable décentralisation au CAMEROUN? Car pour le moment il ne  s’agit de rien d’autre que d’une poudre de perlimpinpin.

Contrairement aux autres formations politiques de l’opposition, le PCRN a choisi de participer aux régionales. A ce jour,  les résultats sont connus de tous et ont révélé certains faits majeurs:

♧) La gourmandise du parti au pouvoir a une fois de plus été confirmée. Ce qui démontre du peu de volonté de l’effectivité du multipartisme au CAMEROUN. Tout est orchestré afin de contrecarrer toute velléité de démocratie véritable.

♧) L’immaturité et l’amateurisme politique de certains acteurs qui ont été observés dans certains départements,  en l’occurrence le Nyong et kéllé où les conseillers municipaux PCRN pourtant majoritaires ont été incapables de créer une union sacrée autour de leurs candidats.

Toutefois, nous refusons de nous lamenter ou de nous apitoyer sur notre sort. Au contraire, le scénario qui nous a été livré est la preuve palpable qu’un énorme travail de terrain, de conscience et de formation politique des cadres du parti reste encore à abattre. Cela sera fait. Nous tirons les leçons, nous ajustons le tir et nous continuons notre percée. Parce que bien évidemment nous ne baisserons pas les bras. Le peuple attend énormément de nous, nous refusons de le décevoir et prêter le flanc à quelque intrigue que ce soit. Intrigues qui ne sont que pures distractions.

Le bateau nous le conduirons à bon port.

Le combat nous le mènerons jusqu’au bout, sans faiblir ni fléchir.

Honorable François BIBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Wilfried Siewe : « Sans le MRC, je serais mort en prison »

Anne Feconde Noah Biloa PCRN

Cameroun : Anne Féconde demande à ses militants et sympathisants à tourner le dos aux régionales