in

[Tribune] : Qui a tué Christian Penda EKoka ?

Djamens

Telle est la question à laquelle croit répondre Célestin Djamen dans une tribune commise sur sa page Facebook le 24 août 2021.

Djamens
Célestin Djamen (c) Droits réservés

Christian Penda Ekoka est décédé le 8 août 2021 à Toronto au Canada des suites de maladie. Alors que l’ancien conseiller économique du président Paul Biya et ancien allié politique du Pr Maurice Kamto sera inhumé ce 28 août, des polémiques abondent autour de sa mort et ses obsèques.

D’abord, un communiqué du Mouvement ACT-AGIR auquel appartenait CPE interdit la majorité des leaders du Mrc à prendre part aux obsèques. Le vent des débats se poursuit avec président de l’Alliance patriotique et républicaine du Cameroun (Apar) qui s’interroge : « Qui a tué Christian Penda EKoka ? »

Célestin Djamen donne une esquisse de réponse dans ce sa publication que vous propose Lebledparle.com.

 

Sans vouloir pérorer sur la philosophie morale ou sur les forces chiasmatiques qui hantent l’homme ou l’animal politique, force est de constater que parfois la compassion, l’empathie, l’encouragement ou encore la reconnaissance…peuvent constituer des facteurs essentiels pour la restauration d’une santé à la dérive quelle que soit la maladie identifiée.

À l’opposé, les maux (physiques)…peuvent être accélérés ou aggravés par des attitudes mortifères, des paroles assassines sur des corps affaiblis ou non d’ailleurs.

En ce sens, comprendre la cause des maux…me semble déterminant notamment pour nous acteurs politiques. J’ai la chance d’être blindé contre l’incurie et la folie furieuse de la meute, dévergondée par l’etno-fascisme, véritable CANCER en politique.

Nous n’en avons peut-être pas conscience, mais toutes les émotions que nous refoulons à l’intérieur de nous-même parce que vous ne pouvons pas ou ne voulons pas les verbaliser, peuvent se cristalliser dans différentes parties de notre corps et empirer, jusqu’à la mort, un mal pourtant bénin.

Suis-je le premier à démontrer que les émotions génèrent des symptômes physiques ? Qui ignore que la Peur, L’Angoisse, donnent des palpitations cardiaques, des vertiges, sueurs, tremblements ou mains moites…? Qui ignore que le stress peut occasionner un ulcère et qu’un mal comme le cancer du pancréas peut être aggravé par des émotions fortes…etc?

J’en viens alors à me questionner au vu de ce qui précède, qu’est-ce qui a tué ou qui a tué Christian PENDA EKOKA ?

Nul ne peut contester la diarrhée verbale orchestrée par les « Djihadjistes » politiques, chrétiens ou musulmans du Cameroun et de la Diaspora dont a été victime le Grand Christian.

Nul ne peut contester que ces Afghans n’ont jamais été rappelés à l’ordre par leur Imam.

Nul ne peut contester que mon frère Christian ait pu être victime de la plus haute des trahisons : le crime contre l’amitié. Justice sera rendue tôt ou tard !

Pour approfondir :   Jean Michel Nintcheu à la diaspora camerounaise : « Il est temps que nous retrouvons le chemin de la lutte des années 90 »



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hysacom

Hysacam investit 12 milliards de FCFA dans l’achat de 100 camions

[Tribune] : Qui a tué Christian Penda Ekoka ?