in

[Tribune] Cabral Libii, éternel « locataire politique » ?

Armand Noutack II, ancien militant du MRC a commis une réflexion sur Cabral Libii, député de la nation. Il se demande s’il est un éternel locataire politique au regard de l’actualité sur le leadership du Pcrn. Lebledparle.com vous propose le texte intégral.

Cabral Libii Retro

Voilà la question qu’on pourrait se poser au regard de l’actualité croustillante qui prévaut au PCRN depuis quelques jours.

En effet, les pères fondateurs de ce parti dont le siège national (selon ce que j’ai ouï dire) se trouve à Guidiguis dans la partie septentrionale de notre pays accusent Cabral Libii de les avoir floués pour prendre la tête du parti.

Même s’il est vrai que leur action en justice ne peut pas personnellement ébranler pour l’instant le président du PCRN (qui bénéficie de l’immunité parlementaire jusqu’en février 2025 au moins), il est tout de même clair que cette action des pères fondateurs est vraiment embarrassante pour Cabral .

On peut quand même se poser quelques questions :

1_ quelles étaient les clauses du congrès de Guidiguis qui a fait de Cabral Libii le leader du PCRN ? Lesdites clauses ont-elles été respectées jusqu’ici ?

2_ est-ce une manipulation orchestrée dans l’ombre pour écarter  Monsieur Libii de la présidentielle de 2025 ?

3_ si effectivement Cabral Libii est chassé du PCRN, comment fera-t-il pour prendre part à la présidentielle de 2025 ? Encore une autre Location ? De quel parti cette fois et avec quel élu ? Car il faut rappeler que les 5 députés (dont aucun nordiste, peut-être l’une des raisons de la colère ?) qui entourent l’honorable Libii aujourd’hui ont été élus sous la bannière du PCRN, si le parti leur retire leur qualité de militants, ça devient compliqué.

À cette allure je suis convaincu que si la crise actuelle n’est pas résolue au sein du PCRN, on va s’acheminer inéluctablement vers la création d’un énième parti politique au Cameroun, car à force d’être menacé par les bailleurs, tout locataire serait tenté voire obligé de construire sa propre maison c’est un réflexe naturel.

Pour approfondir :   Cameroun : Voici l’intégralité de la déclaration de Boycott des Municipales et Législatives 2020 par le MRC

Une remarque sous forme interrogative se décline tout de même, l’honorable Libii est-il au finish un « Mauvais Locataire » ?

1_ En 2018, il a « loué » Univers du professeur Prosper Nkou Mvondo pour aller à la présidentielle, compétition au cours de laquelle il a fait un score appréciable sortant 3eme sur 9. La relation entre lui et Univers va très vite se dégrader avec en fond des questions d’argent, de leadership, et de protocole à la tête du parti. Le divorce sera très vite consommé.

2_ au sortir de l’aventure heureuse/malheureuse avec Univers, Cabral va tenter en vain de faire légaliser un parti politique au MINAT , plusieurs sigles et noms vont circuler : Les citoyens, OMP , OMC … Coincé, Cabral sera à nouveau obligé d’opter pour une « Location » , les pourparlers engagés avec les pères fondateurs du PCRN vont aboutir au congrès de Guidiguis . Il était urgent pour Cabral Libii au regard des délais de se trouver le plus rapidement possible une chapelle politique qui devait le conduire à l’assemblée nationale. Ce qui a été fait.

Mais qui a vraiment intérêt à faire de Cabral Libii un éternel « locataire politique » ?

Pour approfondir :   Siméon Roland Ekodo Mveng : « Jésus Christ n'est pas mort à 33 ans »

Mon commentaire sur cette situation est très simple : comment des adultes qui ont assisté à un congrès peuvent aujourd’hui remettre en cause les résolutions dudit congrès au point d’aller directement attaquer un député en justice ? Qui dans ce cas a fait ou fait preuve de malhonnêteté intellectuelle ? Qui a floué qui ? Qui veut manipuler qui ? Qui se cache derrière ?

Car il faut se le dire, cette situation est inédite dans l’histoire politique de notre pays.

L’immunité parlementaire de l’honorable Libii prend fin en 2025, année de la présidentielle, aura-t-il le temps d’engager la bataille judiciaire avec les pères fondateurs du PCRN tout en préparant en même temps la présidentielle ?

Que vont devenir Nourane, Issi et les autres ?

En conclusion, bien qu’étant élu de la nation, l’honorable Libii se retrouve aujourd’hui à se poser la même question que le professeur Maurice Kamto : avec quel parti irai-je à l’élection présidentielle de 2025.

Lorsque je lis les résistants se moquer de Cabral Libii, je ris … Ils sont dans la même situation que lui sinon pire… Quel parti va investir le professeur pour la présidentielle de 2025 ?

Armand Noutack II.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIC Maurice

Mathias Eric Owona Nguini : « Rigobert Song et les lions indomptables avancent bel et bien »

Attaque separatiste a Bamenyam 780x440 1

Attaque terroriste de Bamenyam : Le chef supérieur appelle les populations au calme