in

Steve Fah et Richard Bona se déchirent au sujet de la paternité de l’expression « CAN sucrée »

Steve et Bona

Alors que l’influenceur a affirmé être le créateur original de ladite expression, l’artiste Richard Bona le contredit et déclare l’avoir devancé plusieurs mois auparavant.

Steve et Bona
Steve Fah et Richard Bona à couteaux tirés (c) Droits réservés

Qui de Richard Bona ou de Steve Fa mérite la paternité de l’expression « CAN sucrée » ? Les discussions battent leur plein à ce sujet sur Facebook depuis la matinée de jeudi, 6 janvier 2022. Une publication de Steve Fah, s’adjugeant le concept a suscité la réplique du chanteur installé aux Etats-Unis et certains internautes.

« Savez-vous que l’expression ‘CAN sucrée’ est une création originale de Steve Fah Officiel ? Maintenant tout le monde l’utilise sans me donner mes droits d’auteurs. Bref, vous allez vivre la CAN autrement avec CAN à sucre, une émission présentée par moi-même sur TARA+ Tv », a écrit l’influenceur. « L’autre est déjà en train de revendiquer sur sa page pourtant je ne sais même pas de quoi il parle ! Pardon envoyez moi une capture où il parle de « CAN sucrée » ! Je peux aussi me tromper », a-t-il ajouté.

« Juste après mon concert à Las Palmas, le 15 Octobre 2021 j’ai parlé de “CAN sucrée”…2 mois plus tard, un zombie Roublard est subitement créateur de la CAN sucrée », s’est défendu le bassiste.

Il convient de noter que des deux hommes, aucun n’a procédé à la protection de cette expression auprès d’une organisation de la propriété intellectuelle. Ceci dit, personne n’est en mesure de s’en approprier avec légitimité quand on sait qu’il s’agit d’une phrase très commune au Cameroun depuis l’attribution de la CAN et les multiples report et scandale qui l’ont rythmée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAN 2021 : Suspendu pour dopage, Sylvain Gbohouo au Cameroun en attendant le verdict final de la FIFA

Noom

Lille signe une jeune pépite des Brasseries du Cameroun pour 6 ans