in

Serge Espoir Matomba salut Madagascar qui a lancé son médicament contre le Covid-19

Serge Espoir Matomba salut Madagascar qui a lancé son médicament contre le Covid-19

Le président de la République Malgache, Andy Rajoelina, lors d’une émission télévisée sur la chaîne nationale, la TVM le dimanche 19 avril a annoncé la découverte d’une thérapeutique locale efficace dans le traitement du Coronavirus, baptisé Covid-Organics.


Serge Espoir Matomba salut Madagascar qui a lancé son médicament contre le Covid-19
Andy Rajoelina au laboratoire du Covid-Organics – DR

Selon lui, le Covid-Organics est à la fois un traitement préventif car servant au renforcement du système immunitaire mais également curatif parce qu’il éradique le coronavirus.

Les essais effectués avec le remède à base D’artemisia conçus par les chercheurs malgaches de l’Institut malgache de recherches appliquées (IMRA), ont été concluants. Il sera distribué gratuitement aux personnes vulnérables et vendu à très bas prix à l’international…

Dans une publication sur Facebook, le Premier Secrétaire général du parti uni pour la rénovation sociale (PURS) salut l’exemple qui nous vient de l’Afrique. « Ce résultat est la preuve de l’efficacité que notre recherche pourrait avoir si on lui en donne les possibilités et les moyens, et notre médecine traditionnelle si on lui en donne l’opportunité, lui accorde du crédit et l’encadrement nécessaires pour son éclosion et pour son expansion », écrit-il.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la publication.

COVID19 : L’exemple qui nous vient de Madagascar.

Depuis quelques heures Madagascar a rendu public son premier traitement contre le Covid-19 ou SARS-Cov-2.

Le Président malgache l’avait promis il y a moins de deux semaines. Le « Covid-Organics », que l’on pourrait traduire par « Covid-Bio » est un remède traditionnel amélioré composé d’Artemisia annua et de plantes médicinales malagasy qui sera distribué à toute la population du pays.

Selon l’équipe de scientifiques ayant mené les tests cliniques, le remède naturel serait à la fois préventif et curatif.

Ce résultat est la preuve de l’efficacité que notre recherche pourrait avoir si on lui en donne les possibilités et les moyens, et notre médecine traditionnelle si on lui en donne l’opportunité, lui accorde du crédit et l’encadrement nécessaires pour son éclosion et pour son expansion.

La matière première ne se trouve-t-elle pas dans nos forêts et le savoir dans notre patrimoine culturel séculaire ? Leur association avec la modernité pour donner des résultats impressionnants. Mais comment cela serait possible si nous ne prenons le risque de tenter l’expérience ?

La solution africaine au COVID19 nous provenait hier de l’Afrique de l’ouest, aujourd’hui c’est de Madagascar qu’elle nous arrive.

Et nous dans tout cela?

La décision d’une production locale des masques est déjà en soi une formidable avancée à saluer. Nous en suivrons l’évolution et en apprécierons les résultats.

Reste le côté curatif avec des molécules importées. En créer les nôtres ne doit ni être négligé ni être exclu.

Une telle démarche nous conduira sur la route de notre indépendance.

N’oublions pas de respecter et d’appliquer les gestes barrières pour barrer la route à ce fameux COVID19.

Numéro vert 1510

                                    

                                    

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Coronavirus en Afrique : Seuls deux pays encore épargnés sur 54

    Coronavirus en Afrique : Seuls deux pays encore épargnés sur 54

    05a6ae39d6a1e7545e124de813a3f826_XL.jpg

    Opinion : « Si Paul Biya était une équipe de football, on pourrait l’identifier à la Mannshaft »