in

Santé : Lancement du projet RECAP TB OAC

IMG 2013

Apporter une réponse efficace centrée sur le patient en insufflant une dynamique communautaire pérenne : voilà en quelques mots l’objectif noble du projet RECAP TB OAC.


IMG 2013
Ebolowa (c) Lebledparle

Porté par Alliance Cote d’Ivoire en partenariat avec STOP TB Partnership et DRAF TB, le projet se propose de renforcer les capacités des organisations communautaires en vue d’accroître l’offre de services communautaires pour le diagnostic, le traitement et les soins de la tuberculose.

Quatre pays bénéficient de l’implémentation du projet : Cameroun, Benin, Tchad et Niger.

La tuberculose est une menace sanitaire mondiale et pourtant, vite diagnostiquée et prise en charge, l’on peut éviter au maximum les décès dus à cette maladie.

Si dans les pays de l’Afrique de l’Ouest et du centre l’on continue à voir des malades qui restent sans traitement, plusieurs difficultés sont à l’origine de cette situation parmi lesquelles l’éloignement des Formations Sanitaires. C’est pour contourner tous ces obstacles que le projet à trouver juste de s’ouvrir aux organisations communautaires car plus proches des populations.

Le choix de la ville d’Ebolowa comme lieu de lancement du projet n’est certainement pas un hasard : la région du sud est la plus touchée par le VIH/SIDA dans notre pays, et l’on sait que trop souvent Tuberculose et VIH/SIDA font bon ménage.

Pour approfondir :   Cameroun : Chantale Roger Tuile écroué à la prison centrale de Kondengui

En renforçant l’accès des Organisations à bases communautaires et des ONG aux financements de lutte contre la tuberculose, le projet nourrit ainsi l’espoir de voir bientôt une croissance en termes de diagnostic, de prise en charge et de guérison des malades dans les pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 18 decembre 2019

Cameroun : La revue de presse de ce mercredi 18 décembre 2019

Biloa Effa Majeste

Cameroun : Après sa destitution, sa Majesté Biloa Effa adresse une lettre ouverte à Paul Atanga Nji