in

Samuel Eto’o élu nouveau président de la Fecafoot

43DF382D 41C5 40BC B767 5CEC4F72CB62

La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) connaît son nouveau président, élu samedi 11 décembre 2021 à l’issue de son Assemblée générale élective. Il s’agit de Samuel Eto’o, qui dirigera l’instance faîtière pour les quatre prochaines années.

43DF382D 41C5 40BC B767 5CEC4F72CB62
Samuel Eto’o (c) Droits réservés

En crise depuis une décennie, et après deux comités de normalisation imposés par la FIFA, notamment de 2013 à 2015, l’élection invalidée de Tombi A Roko Sidiki en septembre 2017 et l’élection constestée de Seidou Mbombo Njoya en 2018, la Fécafoot vient de désigner celui qui la dirigera pour les quatre prochaines années. Il s’agit bien de l’ancien capitaine des Lions indomptables, Samuel Eto’o

Avec 43 voix, il a devancé celui qui officiait jusqu’ici comme président par intérim, Seidou Mbombo Njoya (31 voix), selon le décompte fait au terme du scrutin retransmis en direct sur les antennes de la chaine de télévision publique nationale.

Pour approfondir :   Cabral Libii : « Je veux être le capitaine du bateau Cameroun en 2025 »

Cette élection, si elle n’est pas contestée, permettra de mettre un terme à une longue période de crise à la Fécafoot.

Une fédération à polémiques…

En 2013, un «comité de normalisation» avait été mis en place à la Fédération après l’arrestation de son ex-président Iya Mohammed, accusé de détournement de fonds publics à la Société de développement du coton (Sodécoton), dont il avait été le directeur général.

Au moment de cette interpellation, Seidou Mbombo Njoya occupait le poste de vice-président de la Fécafoot.

Pour approfondir :   Samuel Eto’o au cœur d’un nouveau scandale en Espagne sur la paternité d’une femme

En 2015, un nouveau président, Tombi A Roko Sidiki, avait été élu mais son élection avait été annulée deux ans après par le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Un nouveau comité de normalisation avait été mis en place dès 2017 pour assurer la gestion de la Fédération.

En septembre 2018, Seidou Mbombo Njoya avait été élu avant de voir son élection annulée quelques mois plus tard.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sorti sur blessure en Europa League, la situation de Toko Ekambi « inquiète »

Eto Mbombo Njoya

Samuel Eto’o, nouveau président de la Fécafoot : « Je tends la main à mon frère Seidou »