in

Les affrontements entre les partisans d’Éric Niat et du ministre Ketcha Courtes à Bagangté causent les dégâts, l’élection reportée!

Bagong

Ils ont tous saccagé dans la maison de parti de Bagangté, chef-lieu du département du Ndé, le samedi 25 septembre 2021.

Bagong
Les bureaux vandalisés (c) Droits réservés

La découverte des coqs et poules égorgés au QG d’Éric Niat à Bagangté samedi matin, n’était qu’un préambule à ce qui se tramait en soirée. Comme il fallait s’y attendre au vu des esprits surchauffés, la maison de parti a été vandalisée par les partisans de l’actuel maire de Bagangté et ceux de la ministre du Développement urbain et de l’Habitat, Célestine Ketcha Courtes.

Les deux tendances se sont affrontées physiquement, causant au passage, « au moins deux personnes blessées au cours de cette bagarre, sont hospitalisées », a affirmé une source concordante.

A l’origine de cette violence électorale, l’on soupçonne le bourrage d’urnes. Informé de la situation, le gouverneur de la région de l’Ouest, Awa Fonka Augustine, est descendu sur le terrain le dimanche 26 septembre 2021 pour s’enquérir de la situation.

Aux dernières nouvelles, Mbemi Nyaknga, le président de la commission électorale de la section Ndé-Nord à Bagangté, a informé par voie de communiqué, que les élections sont reportées ce lundi 27 septembre 2021 à 14h « les bureaux de vote initialement prévues dans les écoles sont délocalisés dans les foyers des mêmes localités », peut-on y lire.

Pour approfondir :   Cameroun : Top 5 journées de deuil national décrétées par Paul Biya


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Casawa

Renouvellement des organes de base RDPC Diamaré : Un chef traditionnel démissionne de ses fonctions pour conquérir la section  

Essom

Dieudonné Essomba : « Je ne suis pas un rebelle et je reconnais la légitimité et la légalité du Gouvernement »