in

Quand Ernest Obama accusait la BAS d’imiter la voix de Paul Biya pour escroquer des pays étrangers (Vidéo)

Obama Bas

Arrêté le 18 juin 2020, et placé en détention pendant une semaine à la suite d’une plainte déposée à son encontre par son patron, Ernest Obama n’est plus un employé du Groupe L’Anecdote. Toutefois, plusieurs de ses interventions sur les antennes de Vision 4 sont restées cultes.

Obama Bas
Ernest Obama, Logo BAS (c) Montage photo Lebledparle.com

Au cours d’une ancienne émission de Tour d’horizon, l’ancien directeur de Vision a ouvert un dossier noir de la BAS. Selon ses dires, ce mouvement d’activistes est passé maître dans l’art de requêter des gouvernements étrangers au nom de Paul Biya.

«J’ai honte parce qu’il y a une entreprise de construction de stade au Cameroun qui s’est faite attrapée par la BAS, la Brigade Anti-Sardinards», lance-t-il d’emblée.

«Je fais la pirouette parce qu’il sont concernés par les stades, la BAS a désormais la nouvelle tactique c’est qu’elle escroque les pays et les entreprises au nom du chef d’Etat camerounais. Apparemment, là-bas, il y a quelqu’un qui imite la voix de Paul Biya. Ils ont escroqué plus de 30 000 euros à une entreprise turque qui est basée au Cameroun et qui fait dans la construction des stades», raconte le journaliste

Pour approfondir :   Cameroun : Jean Pierre Amougou Belinga s’est-il débarrassé d’Ernest Obama ?

«On a escroqué 100 000 euros au gouvernement turc, toujours la BAS, prétextant que c’est le président de la République Paul Biya qui a demandé l’argent, quelqu’un a imité sa voix. On a voulu escroquer le Premier ministre éthiopien pour aller prendre de l’argent là-bas, ils ont essayé avec la Guinée Equatoriale ça n’a pas marché, ils ont essayé avec le Gabon, ça n’a pas marché, ils ont aussi essayé avec les Philippines ça n’a pas marché», ajoute l’ex présentateur de Club d’Elites.

Pour approfondir :   Cameroun : le premier procès contre Bolloré et la Camrail renvoyé pour la troisième fois en une semaine

«Mais l’argent qui a été pris au gouvernement turc, on a pu retracer le compte et, on sait à qui il appartient», a-t-il fait savoir au cours de cette édition de Tour d’Horizon dont nous vous proposons ci-dessous l’intégralité.

https://www.youtube.com/watch?v=9dNHFe8KRsg


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maurice kamto mrc 1

Maurice Kamto : «Le MRC n’appelle pas à un coup d’état ni à une insurrection armée »

LR Karate

Lynda Raymonde : « Les responsables de viols sur les athlètes de l’équipe féminine, déshonorent le karaté camerounais »