in

Pour le Recteur de l’Université de Yaoundé 1 : « Les étudiants ne payeront rien » pour accéder à CanalOlympia

Maurice aurelien

Maurice Aurélien SOSSO, le Recteur de l’Université de Yaoundé I revient sur les enjeux de l’ouverture de  salle de cinéma CanalOlympia dans l’institution qu’il dirige.

Maurice aurelien
Maurice Aurelien Sosso, Recteur de l’Université de Yaoundé I – DR

Dans quel cadre situez-vous ce geste du groupe Bolloré qui vient de construire une salle de cinéma au campus de l’université de Yaoundé I et quel sera la finalité de cette salle ?

Il faut déjà situer ce geste dans le cadre d’une coopération. Une bonne université ne doit pas rester enfermée sur elle-même mais doit coopérer avec le monde extérieur. Actuellement, nous sommes en train de développer une coopération université-entreprise et c’est le cas avec le groupe Bolloré. On espère que demain ce sera un camerounais. Cette coopération se situe dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des étudiants. Vous savez la première coopération nous a apporté trois bus électrique qui au 31 mars 2016 avait déjà transporté deux millions d’étudiants. Parlant du domaine qui nous intéresse aujourd’hui à savoir la salle de cinéma et de spectacle « Canal Olympia », il faut tout d’abord observer qu’il n’y a plus de salle de cinéma au Cameroun. Or  nous avons 60 000 étudiants. En mettant une salle de cinéma dans le campus, nous servons 60 000 personnes qui ont l’obligation d’être cultivé. Ça  c’est le premier point. Deuxième point, nous avons à la Faculté des arts lettres et sciences humaines de l’université de Yaoundé I une filière Arts du spectacle et cinématographie. Les étudiants de cette filière pourront donc regarder les films dans cette salle pour s’améliorer, regarder les films pour les critiquer. Lorsqu’ils vont faire des films, des cours métrages à la fin de leur parcours académique puisque c’est une obligation pédagogique, c’est toujours dans cette salle de cinéma que ces films seront projetés pour être évalués. Nous avons également remarqué que les meilleurs de nos étudiants ont été recrutés au Nigeria et on ne pouvait pas laisser la situation perdurer. « Canal Olympia » est donc un bénéfice indubitable à l’Université.

Pour approfondir :   JP Melody : «Les femmes sont comme les chansons de DJ Arafat» [VIDEO]

A quoi servira la salle de production qui sera également construite au campus de l’Université de Yaoundé I ?

La salle de production va aider nos étudiants talentueux de produire les véritables films et de se faire connaitre grâce à leurs réseaux multiformes. Nous allons également profité du réseau du groupe Bolloré pour faire éclore et faire connaître nos talents qui sont nombreux.

L’accès à « Canal olympia » sera t- il payant ?

Faut-il payer ? Ça a coûté quelque chose. En tout cas, quelqu’un paye toujours. Ce que je sais est que les étudiants ne payeront rien, puisque leurs repas coûtent 100 FCFA. Or manger est un besoin fondamental. Si le repas coûte 100 FCFA, ça veut dire que quel que soit ce qu’on vendrait à l’université, ça ne devrait pas dépasser 100 FCFA.

Pour approfondir :   Paul Biya préface un livre sur le multiculturalisme et le vivre ensemble écrit par l'abbé Jean-Marie Bodo

Monsieur le recteur quel sera la fréquence d’ouverture de la salle ?

Tout ceci va être gérer  progressivement. Il faut également savoir que l’Université ne se gère pas par décision mais par concertation avec les étudiants qui auront également leurs mots à dire. Donc allez déjà savoir ce qu’ils pensent de la fréquence  d’ouverture de la salle puisque c’est ensemble que nous allons décider.

© Propos recueillis par Hervé FOPA FOGANG, Quotidien de l’Economie


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maahlox Paris Cameroun ca ne rit pas

Cameroun : ça ne rit pas, le nouveau clip de Maahlox (Video)

Tenor

Le rappeur TENOR importe la tendance « Le Dab » au Cameroun [Audio]