in

Paul Biya convoque d’urgence, un Conseil supérieur de la Fonction publique

conseil des ministres

Cette convocation intervient dans un contexte marqué par un absentéisme notoire des fonctionnaires et autres agents de l’Etat de leurs postes de responsabilité.  

conseil des ministres
Image d’illustration (c) Droits réservés

Dans une correspondance du Secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, à l’adresse du secrétaire général des services du Premier ministre datée du 9 mars 2021, le chef de l’Etat dit sa préoccupation profonde face à ce phénomène.

Dans ce document en circulation dans les réseaux sociaux, l’on apprend que certains, pour éviter d’être placés en position d’absence irrégulière, usent des astuces qui leur sont propre par fois en complicité avec leur supérieur hiérarchique : « Cette situation serait aggravée par la propension observée chez certains fonctionnaires travaillant dans les zones reculées ou les villes secondaires, à ne pas résider dans la localité dans laquelle ils exercent leurs activités », écrit Ferdinand Ngoh Ngoh.

Face à la gravité du problème, le Secrétaire général de la présidence de la République, sur instruction du chef de l’Etat, demande au Premier ministre, Joseph Dion Ngute, de « tenir en urgence une session du Conseil supérieur de la Fonction publique dédiée à l’examen de ce problème ».

En marge de ces assises, le chef du gouvernement doit d’ores et déjà prendre des mesures conservatoires. Comme l’instruction aux ministres compétents ainsi qu’aux autorités administratives de veiller à la remontée systématique des informations relatives aux cas d’absences répétées des agents publics de leurs postes de travail et à l’application des sanctions disciplinaires prévues par la règlementation en vigueur.

En outre, il revient au ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), le gestionnaire de la carrière des fonctionnaires et agents de l’Etats, de veiller à la tenue régulière des Conseils régionaux de discipline de la Fonction publique.

Signalons que ce sera la première fois que le Conseil supérieur de la Fonction publique, créé par décret du Premier ministre le 13 septembre 2000, va se réunir. Cette instance a vocation à se saisir de toute question d’ordre général concernant la Fonction publique, notamment tout projet de texte relatif à la situation des fonctionnaires ou de toutes questions relatives à leurs droits et obligations. En outre, elle statue sur les recours formés par les fonctionnaires en cas de licenciement pour insuffisance professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Malacori.jpg

Cameroun : La réaction de Manaouda Malachie après la suspension du vaccin AstraZeneca dans certains pays

Matomba SE PURS

Tribune : Serge Espoir Matomba demande à l’occident de respecter la souveraineté du Cameroun