in

Owona Nguini : « Le parti-tontine joue avec le feu de la manipulation communautaire »

OwonaNguiniMathias

Le politologue et enseignant, le professeur Mathias Éric Owona Nguini, dans l’une de ses sorties sur sa page Facebook le 18 juin 2019, critique à nouveau le parti politique de Maurice Kamto, le MRC.

OwonaNguiniMathias
Owona Nguini (c) Droits réservés

Selon Owona Nguini, « Le “facièscisme”, stade suprême de l’ethnofascisme véhiculé par les zélotes tontinards : la tactique de l’autovictimisation comme écran d’une surenchère fascisante. Comme je l’avais dit la tontine et nombre de ses dirigeants, partisans et sympathisants, pratiquent une politique encline à l’exploitation politisée des surenchères identitaires et des controverses communautaires ».

Le chercheur à la fondation Paul Ango Ela renseigné que certains militants et sympathisants du MRC utilisent les médias pour instrumentaliser le peuple : « Bien entendu, les plus déterminés de la tontine n’éprouvent aucun scrupule à caresser les formes les plus pernicieuses et vicieuses de sectarisme. C’est dans cette optique que certains des compagnons politico-médiatiques de cette formation cryptoréactionnaire insistent dans cette démarche qui consiste à fabriquer une stratégie d’instrumentalisation cynique des chauvinismes correspondant à un véritable agenda de mobilisation pouvoiriste des clivages ethniques transformés en ressources ethnopolitiques. Dans cette optique, le chargé de mission médiatico-politique des ténors de la tontine commis par la tontine pour faire croire que le système gouvernant et institutionnel persécutait les zélotes tontinards sur la base de leur faciès !!! Rien de moins !!! », écrit-il.  

« C’est laisser croire que les militants et partisans de la tontine constituent une “race” !!! Cette stratégie explosive de manipulation identitaire vise à faire croire que la communauté Bamileke serait dans le collimateur d’un pouvoir stigmatisé et diabolisé comme étant un pouvoir “Bulu” et “Béti”, cette stratégie sectariste étant destinée à réduire la base républicaine du régime et à engager une démarche insurrectionnelle pour renverser cet ordre gouvernant. Il faut le dire encore une fois, le parti-tontine joue avec le feu de la manipulation communautaire, se comportant comme un pyromane qui prétend jouer au pompier !!! », conclut le politologue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ABEL ELIMBI LOBE AFRIK

Elimbi Elobe : « L’opposition incantatoire d’une insurrection tribaliste chimérique est entrain de mordre la poussière »

PRISONNIER

Cybercriminalité : Le sosie de Ferdinand Ngoh Ngoh interpellé par la police