in ,

Organisation critiquée des Championnats d’Afrique d’Athlétisme : « La faute à la mairie », selon le Minsep

Alors que l’image du Cameroun est dans la boue au regard des problèmes qui font enfler la polémique autour de l’organisation de la 23e édition des Championnats d’Afrique d’athlétisme Séniors qu’abrite la ville de Douala depuis le 21 juin dernier, le ministre des Sports et de l’Éducation Physique, Narcisse Mouele Kombi, impute plusieurs de ces problèmes à la Mairie de la ville.

Olembe condamnation
Le ministre Mouelle Kombi à Olembe (c) Droits réservés

Alors que l’image du Cameroun est trainée dans la boue au regard des problèmes qui font enfler la polémique autour de l’organisation de la 23e édition des Championnats d’Afrique d’athlétisme Séniors qu’abrite la ville de Douala depuis le 21 juin dernier, le ministre des Sports et de l’Éducation Physique, Narcisse Mouele Kombi, impute plusieurs de ces problèmes à la Mairie de la ville. C’est ce qui ressort d’un communiqué de presse rendu publique le 22 juin 2024.

Comme signalé dans plusieurs articles récents de Lebledparle.com, des athlètes de divers pays ont rapporté avoir dû payer des taxis pour se rendre à l’événement, tandis que d’autres ont été vus arrivant avec des escortes policières. Pour se dédouaner, le ministre Kombi a vite fait de souligner que « la ville de Douala, co-organisatrice de l’événement, a promis son soutien de plusieurs manières, y compris le transport urbain, les communications, l’aménagement des corridors, la sensibilisation publique et la mobilisation. »

Pour approfondir :   Mila Assouté à Maurice Kamto : « L’insurrection militaire au Mali ce n’est pas Covid19 une pandémie contagieuse »

Déviant la responsabilité de son ministère, Kombi a déclaré : « Comme il est de coutume lorsque notre pays accueille de tels événements sportifs internationaux, l’État a pris les mesures utiles et nécessaires en déboursant des ressources financières importantes pour assurer le bon déroulement de ces championnats. Un soutien a été apporté à la FCA pour l’organisation de l’événement, la préparation et le paiement des primes à l’équipe du Cameroun, le transport international et local, ainsi que l’hébergement et la restauration des officiels et des athlètes de toutes nationalités. Des fonds ont également été mis à disposition de l’ONIES pour mettre la piste du stade de Bepanda aux normes de l’IAAF.

Cependant, en raison de contraintes techniques, la réhabilitation de la piste n’a pas pu être achevée, et il a finalement été décidé une semaine avant de déplacer la compétition au Complexe Sportif de Japoma, où l’ONIES réorganisait et réaménageait les infrastructures. »

Pour approfondir :   Le Grand prix cycliste international Chantal Biya du 18 au 22 novembre 2020

Bien qu’il n’ait pas révélé le montant exact alloué par l’État pour l’événement, Kombi a souligné les rôles des différentes organisations : « L’organisation de cet événement repose principalement sur trois piliers opérationnels : la Confédération Africaine d’Athlétisme (CAA), qui est le propriétaire et l’organe directeur continental ; la Fédération Camerounaise d’Athlétisme (FCA), l’association hôte ; et la renommée ville de  Douala, la ville hôte de l’événement. »

Lebledparle vous propose encore le communiqué du Minsep:

Sans titre 5


8 Comments

Leave a Reply
    • Ce genre de choses ne peut pas se faire au pays d’Allassane Ouattara (président de la république de la Côte d’Ivoire). L’incompétence de ce ministre n’est plus à démontrer. Ceci explique cela !

    • Laissons ces comparaisons dénuées de sens.
      On a vu pire chez Ouattara !
      C’est vrai que ce Ministre démontré toute la médiocrité qui le caractérise !

  1. Comme d’habitude, on a informé le Cameroun qu’il organisera les JO à une semaine de l’événement, c’est pourquoi la piste de Bepanda n’a pas pu être prête à temps. Pour le reste, l’état a débloqué l’argent et le MINSEP est allé dormir. On n’a pas entendu parlé des tasks forces pour vérifier l’état des infra routières, hospitalières et hôtelières comme à la CAN. J’ai pas vu d’affiche ou de tapage médiatique publicitaire ici à Yaounde des mois à l’avance pour indique qu’on reçoit un CAA à Douala. C’est encore quoi les dates de début et de fin??

  2. Comme d’habitude on n’assume jamais son incapacité à gérer. Bien sûr c’est toujours la faute de l’autre.
    En tant que ministère des sports pourquoi ne vous êtes vous pas assuré que tout est au point? C’est ça être responsable.
    Vous représentez l’état n’est ce pas? L’état a été humilié à cause de votre laxisme et irresponsabilité. Vous êtes ministre des sports et non du football.

  3. A force de combattre Eto’o fils il à perdu la lucidité qui lui permet de suivre les autres disciplines comme du lait sur le feu 🔥

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shakiro et Brenda BIYA

Anniversaire de Brenda Biya : Cet étrange message de l’homosexuel Shakiro

Heve renard

Après l’échec au Cameroun, Hervé Renard annoncé dans une autre grande sélection africaine