in

Nord-ouest : En dépit du cessez-le-feu évoqué, plus de 10 morts dans une attaque ce weekend

Une dizaine de morts dans une attaque ce week-end dans le Nord-Ouest.

À Oku dans le département du Bui, des groupes armés s’en sont pris à un cortège incluant des militaires et ramenant des conseillers municipaux à Bamenda après l’installation de l’exécutif communal de la localité a appris Lebledparle.com de sources bien introduites.

Sur place, quatre conseillers municipaux ont été tués dans l’attaque. Ailleurs, dans la Région du Sud-Ouest, une opération de l’armée camerounaise a permis de neutraliser une cinquantaine de combattants sécessionnistes. Rappelons, qu’un cessez-le-feu a été envisagé en territoire anglophone pendant cette période de Coronavirus. Le gouvernement de la république virtuelle d’Ambazonie a donné comme condition, l’arrêt des opérations de l’armée camerounaise.

Pour approfondir :   Abidjan - Chauffeur de taxis : Méfiez vous de ce qu'on vous propose

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Madeleine Tchuente se prononce sur les causes des inondations de Buéa

Drame : La chute d’un immeuble tue trois personnes à Foumbam