in

Nommé à l’ambassade de France, André-Magnus Ekoumou réagit : « C’est un poste très délicat »

Eko Camer

Quelques heures après sa nomination à l’ambassade de France, André-Magnus Ekoumou a donné ses impressions au poste national de la CRTV dans l’édition du journal de 20h le 30 juin 2020.

Eko Camer
André-Magnus Ekoumou (c) Droits réservés

Le texte de nomination a été élu au poste national de la CRTV dans l’édition du 17 h ce 30 juin 2020 : « Monsieur  est à compter de la signature du présent décret, nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Cameroun auprès de la république française », a lu Vincent De Paul Atangana.

Trois heures après sa nomination, celui qui était jusque-là chargé des missions à la division des Affaires diplomatiques au Secrétariat général de la présidence de la République a, dans un premier temps, exprimé sa gratitude à l’endroit de celui qui l’a nommé ; le président Paul Biya : « Je lui suis infiniment reconnaissant pour cette marque de confiance », a-t-il reconnu au médial national.

Pour approfondir :   L'endettement intérieur du Cameroun repart à la hausse

Pour le diplomate, « Quant à ma mission, j’estime qu’Il faut juger le maçon au pied du mur. Allons d’abord prendre service à Paris », pense-t-il parce que, poursuit-il, « c’est un poste très délicat. Il y a beaucoup de travail à Paris, et je pense que c’est à l’aune de ça, qu’on va me juger », a prévenu André-Magnus Ekoumou au microphone de la CRTV.

Notons que l’originaire de Mbankomo, dans le département de la Mefou et Akono, région du Centre est un ancien étudiant de l’Institut des Relations internationales du Cameroun(IRIC). Il retourne en France où il a fait ses études après un long parcours de haut commis de l’Etat.

Pour approfondir :   Présidentielle 2018 au Cameroun : Paul BIYA gagne, le peuple boude

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cameroun : Un journaliste retrouvé mort dans le domicile d’un sous-préfet

Biba pcrn

Cameroun : François Biba du PCRN demande à Paul Biya de fermer les frontières aux pays de l’UE et de la zone Schengen