in

Nkou Mvondo : « Le RDPC fabrique ses militants à la veille des élections »

nkou mvondo P U

Le président du parti Unviers, le Pr Nkou Mvondo estime que la démocratie au Cameroun « n’est appliquée qu’à ceux qui font allégeance au pouvoir en place ». Pour lui, on ne saurait parler des « militants » au sens propre dans les rangs du parti au pouvoir, car ce dernier « ne fonctionne qu’à travers la fraude ».

nkou mvondo P U
Nkou Mvondo (c) Droits réservés

Ces déclarations de l’enseignant de droit ont été émises le 29 septembre 2021 au cours de son passage sur le programme ABK Matin sur la radio communautaire, ABK Radio. En effet, l’homme politique a été invité à s’exprimer sur les différentes batailles qui se vivent dans les rangs du RDPC depuis le début des opérations de renouvellement de ses organes de base.

« Le RDPC ne fonctionne qu’à travers la fraude. Il n’a pas de vrais militants, ils se fabriquent uniquement à la veille des élections. C’est à ce moment qu’ils vont dans les imprimeries pour se faire une carte de militant. Tout ceci nous démontre que la démocratie n’est appliquée qu’à ceux qui font allégeance au parti au pouvoir. Ceci nous laisse penser que le RDPC est le parti unique. Les agissements de nos autorités en charge de la répression et de la sécurité semblent donner du crédit à cette idée de tribalisme. Le régime militaire qui est le nôtre est un régime répressif, mais comment jusqu’à aujourd’hui on n’a pas entendu que les coupables de l’incendie dans le Sud ont été déférés devant un tribunal », regrette le père politique de Cabral Libii.

Pour Nkou Mvondo, il est clair que si les actes posés par les militants de cette formation politique relevaient d’une autre, « on serait aujourd’hui devant le tribunal militaire ». Il en veut pour preuve, l’arrestation des personnes « dans leurs chambres parce qu’ils ont voulu marcher », indique-t-il, avant de signaler que « C’est abominable ! Ce régime est répressif ! Il faut arrêter »

« Parlant de l’incident qui a eu lieu à Bengbis, si c’était une autre entreprise politique, on devait traquer ses membres jusque dans leur chambre et les punir. Mais comme c’est ce parti (RDPC), rien n’a été fait. Je doute fort que le RDPC puisse survivre à son créateur. Le jour où Paul Biya ne sera plus là, eh bien ce parti va disparaitre. On se rend compte qu’on devient militant du RDPC dès lors qu’on a accédé à un petit poste dans l’administration publique. Ce qui veut dire que le RDPC n’existe que parce que ses “militants” sont dans l’administration. Dès lors qu’ils ne le seront plus, le RPDC va mourir », a déclaré le Pr Nkou Mvondo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Kamto Maurice Opposant

    Maurice Kamto: « Je crois que le président Macron a joué un rôle dans ma libération en octobre 2019, et je l’en remercie»

    WhatsApp_Image_2021-09-29_at_13.52.17.jpeg

    Coco Argentée en showcase à Paris ce vendredi 1er octobre 2021