in

Ndédi Eyango démissionne de la SONACAM

NDEDI EYANGO

L’artiste a annoncé sa démission de son poste de Président du Conseil de surveillance de la Société Nationale Camerounaise de l’Art Musical (Sonacam) dans une lettre signée le 24 mai 2021. Il justifie son départ par le fait qu’il aurait pris « de nouveaux engagements » qui lui demanderaient beaucoup plus de temps et de concentration.

NDEDI EYANGO
Ndedi Eyango (c) Droits réservés

Dans cette lettre adressée à ses collègues artistes membres de cette société et dont nous avons reçu copie dans notre rédaction, Ndedi Eyango écrit : « Très chers membres du Conseil de surveillance, chers collègues artiste de la Sonacam. Je viens par la présente vous informer qu’après longue réflexion, j’ai décidé de démissionner du poste de président du Conseil de surveillance de la Sonacam ce jour 24 mai 2021 pour des raisons personnelles, poste que j’ai occupé depuis le 12 décembre 2020 après des élections très discutées au cours desquelles, vous m’avez fait confiance », peut-on lire.  

Selon Ndedi Eyango dans sa lettre, sa décision de démissionner de cette société repose sur ses nouveaux engagements qui lui demanderaient « beaucoup de temps, de concentration, et de stabilité », et l’empêcheraient dans le même temps, d’être suffisamment « disponible et performant pour la Sonacam ».

Prince Ndédi Eyango, un des barons de la musique camerounaise, avait été en décembre 2020 à la tête de la Présidence du Conseil de surveillance de la Sonacam, après une course ardue et longue qui avait commencé après l’adoption des statuts de la Sonacam le 24 octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Narcisse Mouelle K

    Mouelle Kombi se sépare de sa Secrétaire après plus de 10 ans de travail ensemble

    Forum économique de Douala : les rideaux s’ouvrent !