in

NBA : Pascal Siakam dompte son compatriote Joël Embiid

pasembiid

Le duel 100 % camerounais de NBA entre Joel Embiid de Philadelphie et Pascal Siakam de Toronto ce mardi a tourné en faveur de la franchise canadienne, championne en titre 101 à 91.

pasembiid
Siakam et Embiid (c) Droits réservés

Les Raptors de Toronto ont poursuivi leur folle série de matchs sans défaite  avec un septième succès en autant de rencontres. Opposés à une formation qu’ils avaient difficilement battu l’année dernière, les hommes de Nick Nurse ont tenu leur rang de champions en même temps qu’ils réussissaient la performance de tenir le meilleur joueur adverse, Joël Embiid à zéro point pour la première fois de sa carrière. Le plan défensif mis en place sur le Camerounais par le coach des raptors  a fonctionné à merveille.

Marque de fabrique de l’équipe depuis le début de la saison, la défense des Raptors a encore été décisive en fin de match rendant ses adversaires muets sur les quatre dernières minutes de la rencontre.

Pour approfondir :   NBA : Le basketteur Joël Embiid prolonge son contrat de 4 ans pour 109,7 milliards de FCFA

Sans les points à l’intérieur d’Embiid, Philly s’en est remis à une adresse extérieur insolente de la part du trio Harris (18 points à 3/7 à 3-points)/Richardson (25 points à 5/9 à 3)/Scott (12 points à 3/5). L’adresse de loin étant un facteur très variable dans le cours d’un match, elle a quitté les visiteurs au pire moment du match. Ces derniers étant incapables de marquer de loin dans les instants décisifs du match.

Du côté des Raptors, le duo Siakam (25 points, 7 rebonds)/ Van Vleet (24 points, 8 passes) a une nouvelle fois porté l’équipe en comptant sur le soutien d’Anunoby (12 points), Powell (10 points) et un Marc Gasol indispensable en défense et dans la fluidité du jeu (9 passes).

Pour approfondir :   Cameroun : Samuel Eto’o procède à des nouvelles nominations au sein de la Fecafoot

Victoire au finish 101 à 91 pour une équipe de Toronto qui reste dans le groupe très fermé des formations toujours invaincues à domicile. Pacal Siakam, désigné joueur ayant le plus évolué (MIP)  au terme de la saison précédente, a démontré qu’il était une figure montante du Basket ball mondial. Son compatriote Joël Embiid l’a  appris à ses dépens.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C20

Football : Le meilleur arbitre africain de l’année 2019 est camerounais

Dr Alaka

Pierre Alaka Alaka : « J’aurais très bien battu Hervé Emmanuel Nkom »