in

Messanga Nyamnding : « Maurice Kamto bat la plupart des ministres de Paul Biya sur le terrain »

Kamto mess nyamnding

Le professeur Pascal Charlemagne Messanga, alias « Le chasseur des faucons noirs » était sur les antennes de la radio de Roméo Dika, la Radio des Artistes (émettant sur la 106.5 FM à Yaoundé) pour analyser la situation sociopolitique de la Côte d’Ivoire.

Kamto mess nyamnding
Messanga Nyamnding (c) Droits réservés

L’enseignant à l’institut des Relations internationales du Cameroun (IRIC), dans son analyse, s’est efforcé à jeter un pont entre le cas Guillaume Soro, et celui du régime en place au Cameroun. Pour lui, le système de nomination camerounais est beaucoup plus complexe que celui de la Côte d’Ivoire.

Prenant le cas spécifique de l’ancien président de l’Assemblé nationale du pays des Eléphants, Le Chasseur des Faucons noirs estime qu’il a suffisamment été récompensé pour ses engagements politiques. « Nous, nous avons on a tout donné. Nous avons mené une résistance, mais on n’a pas pris les armes. Moi je condamne Soro [Guillaume Soro] parce que la jeunesse Biyaïste nous sommes, n’a rien obtenu, alors que Soro a tout obtenu », a-t-il soutenu.

Pour approfondir :   Camrail a annulé les liaisons entre Yaoundé et Douala suite à un accident ferroviaire à Makak !

Dans le prolongement de son argumentaire, le membre titulaire du comité central du RDPC regrette : « Ce que je veux dire ici c’est qu’il y a des zozos au gouvernement qui n’ont rien donné pour RDPC. Regardez certains ministres de la région de l’Ouest. Ils sont nuls. Ils n’ont pas la crédibilité. C’est pourquoi je dis, Maurice Kamto bat tous les ministres de Paul Biya pour la plupart, sur le terrain. On appelle ça, la crédibilité ».

Rappelons que le 29 décembre 2019 dans la même chaine de radio, le coordonnateur national du mouvement Biyaïste, émettait déjà des regrets sur sa longue carrière de militantisme improductive dans les rangs du RDPC : « Je vous avoue que quand je suis patron du RDPC à 23 ans à Paris, si on me disait qu’en 2019 je ne serais pas à un poste administratif, de pouvoir et de décision, si vous me ramenez 30 ans en arrière, je vais vous dire c’est pas possible. Je ne l’aurai jamais imaginé. Je ne l’aurai jamais accepté », avait-il fait savoir.

Pour approfondir :   Tchop Tchop et Valsero se déchirent au sujet du don de l’OMS au Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

le 7 janvier 2020

Cameroun : La revue de presse de ce mardi 7 janvier 2020

Fotk

Cameroun : Un ferrailleur à l’origine de l’explosion qui a fait 9 morts et 26 blessés à Fotokol?