in

Mbalmayo – Double assassinat: un gendarme tue son collègue et se donne également la mort

Mbalmayo - Double assassinat: un gendarme tue son collègue et se donne également la mort

Deux gendarmes ont perdu la vie dans une brigade de Mbalmayo dans la région du Centre après que l’un des défunts ait tiré une balle sur son collègue avant de retourner l’arme contre lui.

Mbalmayo - Double assassinat: un gendarme tue son collègue et se donne également la mort
La ville de Mabalmayo – DR

 

Les populations de Mbalmayo dans le département du Nyong-et-So’o, région du Centre, ont vécu l’horreur ce lundi 23 novembre 2015 suite à un double assassinat perpétré à l’intérieur de la brigade territoriale de la compagnie de gendarmerie. Agé de 40 ans, le maréchal des logis Mbozo’o Aimée Valère s’est servi d’un fusil d’assaut, précisément une kalachnikov, pour tirer sur son collègue et supérieur hiérarchique, le maréchal des logis chef Nsangou Christophe, 37 ans, avant de retourner l’arme contre lui, faisant exploser son crâne selon l’élément diffusé ce mardi 24 novembre 2015 sur la radio d’Etat, la Crtv Centre.

 

Les deux gendarmes achevaient une garde entamée dans la même unité de gendarmerie la veille, selon le reporter de la Crtv.

« A 14h02 j’ai trouvé deux corps qui gisaient dans le sang. Recoupements faits à l’instant, le maréchal des logis Mbozo’o Aimé Valère, a tiré sur son camarade, le maréchal des logis chef (Nsangou Christophe, Ndlr). Le tireur a retourné l’arme contre lui-même, l’arme à ouvert le crâne et aussitôt, tout ce que nous pouvons faire, nous avons ouvert une enquête. Les équipes médicales sont descendues sur le terrain pour faire les constats d’usage. Nous avons ouvert deux enquêtes: une enquête judiciaire, instruite par le procureur de la république et une enquête administrative» a déclaré au micro du reporter de la Crtv, le préfet du département du Nyong-et-So’o, Emmanuel M. Djicktem descendu sur les lieux du drame avec tout son état-major.

 

Une enquête a été ouverte pour déterminer les vrais mobiles de l’acte qualifié d’odieux, qui vient entacher une fois de plus l’image des forces de sécurité et dé défense, l’incident n’étant pas le premier du genre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ums-recompese.jpg

    Coupe du Cameroun: UMS de Loum offre 1 million de FCFA à tous ses joueurs

    Irma.jpg

    La camerounaise Irma Pany s’offre vendredi 27 novembre à son public