in

Mbalmayo : Un professeur assassiné de sang-froid et son corps sans vie retrouvé à moitié nu au marché de la ville

Mbalmayo : Un professeur assassiné de sang-froid et son corps sans vie retrouvé à moitié nu au marché de la ville

Parfait Mimbimi Essono, enseignant d’histoire-géographie au Lycée bilingue de Mbalmayo dans le département du Nyong et So’o région du centre, est passé de vie à trépas dans des circonstances on ne peut plus troubles. Son corps sans vie et à moitié dénudé, a été retrouvé au marché du quartier Newtown aux aurores ce mercredi, 15 décembre 2021.

Mbalmayo : Un professeur assassiné de sang-froid et son corps sans vie retrouvé à moitié nu au marché de la ville
Feu Parfait Mimbimi (c) Droits réservés

« La ville cruelle » du défunt écrivain camerounais Mongo Beti a encore donné à voir et à entendre, un spectacle des plus lugubres. Des individus sans foi ni loi, encore non identifiés à date, ont sauvagement ôté la vie à Parfait Mimbimi Essono, professeur d’histoire-géographie au Lycée bilingue de Mbalmayo. Ce jeune donneur du savoir était en service dans cette établissement secondaire depuis 2015. En cette triste matinée du 15 décembre 2021, sa dépouille a été retrouvée au lieu-dit petit marché dans le quartier Newton. Selon un témoin qui a fait partie des premières personnes à avoir effectué la découverte macabre, « le matin quand j’arrive au marché de bonne heure, je trouve un attroupement. En allant savoir ce qui se passe, je constate que les gens entouraient le corps du prof que je connaissais. A première vue, on a tous pensé que c’était une agression au couteau et qu’il avait été poignardé à mort ».

Cette version sera écartée par les premiers éléments d’enquête fournis par la Gendarmerie qui, une fois sur les lieux, évoque une « bastonnade à mort » doublée d’un « viol annal ». Une thèse appuyée par des éléments concrets comme le corps déshabillé par le bas, et le caleçon baissé jusqu’aux cuisses. En raison de leur caractère violent, la rédaction de Lebledparle.com s’est gardé de diffuser toutes images de ce crime abject.

La consternation s’empare de la ville

Les collègues et amis du défunt déplore la disparition à la fleur de l’âge, d’un éducateur compétent et dévoué à la tâche. « Va en paix cher frère ami…jeune collègue…mon gars…mon partenaire Parfait Mimbimi Essono, que la terre de nos ancêtres te soit légère ! À Dieu la vengeance ! », a confié Lafortune Zambo Essomba, enseignante d’anglais dans la ville de Mbalmayo. Chez les populations, cet assassinat laisse craindre une montée en puissance de la criminalité dans cette localité, en ce mois de décembre particulièrement mouvementé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Antoinette Kongso, l’ex petite amie du « général » séparatiste No Pity, a été libérée !

    Sécurité : L’aéroport international de Nsimalen prêt à réagir en cas d’attaque terroriste