in

Malgré les interdictions, la porte-parole de Cabral Libii rassure que le PRCN et le mouvement 11MC participeront au défilé du 20 mai

Anne MARIE biloa

 En réponse aux multiples interdictions de participation au défilé du 20 mai adressées au mouvement 11 millions de citoyens ainsi qu’au parti PRCN, Anne Féconde Noah Biloa, porte-parole de Cabral Libii, s’est exprimée sur les réseaux sociaux. 

Anne MARIE biloa
Anne Féconde Biloa, porte-parole de Cabral Libii

Dans son poste commis sur sa page Facebook, elle indique que son parti ne respectera pas ces interdictictions qui relèvent simplement de la violation de la loi : « Afin que les sous-préfets zélés qui violent la loi et pensent pouvoir continuer de brimer le peuple pour des raisons partisanes, alors qu’ils sont nommés pour servir les Camerounais et non un parti politique, n’en ignorent. Nous ne respecterons pas les interdictions illégales et fantaisistes de défiler. Nous avons décidé de rendre hommage à l’unité nationale au moment où elle est particulièrement menacée et nous nous en tiendrons à ça », a-t-elle rassuré.

 La militante du PRCN martèle que son parti participera au défilé au même titre que d’autres organisations : « Si d’autres organisations ont le droit de défiler, nous défilerons aussi. Nous sommes tous Camerounais et copropriétaires de ce pays. Ils peuvent déjà mobiliser leurs outils de répression systématique, ils auront fort à faire le 20 mai prochain. Chers camarades, citoyens et citoyennes restez mobilisés et prêts ; je le suis aussi ».

Pour rappel, dans son poste ce 18 mai 2019, Cabral Libii exprimait son mécontentement face à ce qu’il a qualifié d’abus après des interdictions de son parti politique à prendre part au défiler du 20 mai 2019 : « Des abus et toujours des abus ! Des interdictions subites de défiler dans plusieurs arrondissements et départements (Moulvoudai, Ndom…), tantôt au PCRN, tantôt à 11 MC, tantôt aux 2 organisations ! Pourtant nous sommes dans la légalité parfaite et juste disposés à célébrer l’Unité nationale. C’est inacceptable ! Si ça continue comme ça, nous allons suspendre notre participation à cette célébration ! Continuez de nous pousser à bout, vous serez responsables de toutes les conséquences qui s’en suivront », s’est-il lamenté sur les réseaux sociaux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

africa cameroon kamto

Benoît Ndong Soumhet : « le MRC est un parti anti-républicain, voire fasciste »

Manifestation

Vidéo : Une marche géante à Paris contre le pouvoir de Paul Biya