in

Lynda Raymonde : « il est temps que la grande famille des karatékas camerounais engage un dialogue franc autour d’une même table »

Raymonde Linda

Candidate à la présidence de la Fédération camerounaise de Karaté, l’artiste multiplie les sorties sur son compte Facebook pour expliquer le bien-fondé de sa candidature, qui est selon elle, « la candidature de l’unanimité… ».

Elle apporte des précisions sur ses missions si elle est élue. Elle veut rassembler et resserer les liens. « Mes missions : rassembler, réconcilier, refonder, reconstruire et innover. Le Clanisme, le favoritisme ont pris le dessus sur le mérite, il est temps que cela cesse et que la grande famille des karatékas camerounais engage un dialogue franc autour d’une même table. La révolution positive est en marche, une dynamique nouvelle prête à œuvrer pour l’harmonie et le rayonnement du karaté », écrit-elle.

Pour approfondir :   La signature de Carlos Baleba en Angleterre va battre un record dans le football camerounais

« Le karaté est comme l’eau bouillante, si vous ne le chauffez pas constamment, il fera froid. » Gichin Funakoshi


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

J Fame Ndongo

Jacques Fame Ndongo : « Paul Biya est le chef d’orchestre. Nous sommes ses succédanés »

38772242

Esstic : Bruno Bidjang décroche une note de 1/20 en Ecriture de brèves