in ,

Esstic : Bruno Bidjang décroche une note de 1/20 en Ecriture de brèves

Esstic : Bruno Bidjang décroche une note de 1/20 en Ecriture de brèves

Pourtant sur le terrain depuis plusieurs années, le directeur adjoint de la chaine de télévision privée Vision4, Bruno Bidjang n’a pas pu convaincre son enseignant par la qualité de sa rédaction. Il lui a été servi une note de 1 sur 20 en Ecriture de Brève apprends Lebledparle.com de ses sources à l’école de journalisme.

En effet, dans le cadre de la célébration de l’an 40 du règne de Paul Biya à la magistrature suprême, un des enseignants de l’unité d’enseignement « Ecriture de brèves », le Dr Mayi en l’occurrence a demandé aux étudiants de première année Journalisme « de faire un travail de terrain » qui consistait à se rendre sur six différents sites où étaient rassemblés les militants et sympathisants du RDPC, et produire six brèves.

Un exercice qui a semblé totalement nouveau à Bruno Bidjang au regard de sa performance (1/20). Pourtant, faut-il le souligner, il exerce le journalisme depuis 2014 et est très connu du grand public dans le domaine qui le considère comme une référence dans le domaine des médias au Cameroun.

Notons que Bruno Bidjang était à la tête d’une équipe de reportage de Vision4 à Sangmelima dans le Sud du pays, le 6 novembre pour assurer la couverture des différents meetings du parti au pouvoir dans cette localité.

Un étudiant bruyant

Depuis son arrivée à l’Ecole supérieure des Sciences et Techniques de l’Information et de la Communication (Esstic), Bruno Bidjang peut-être malgré lui s’est toujours fait remarquer au milieu de ses camarades. Pour un étudiant de sa notoriété cela n’est pas choquant, certes mais le journaliste phare de Vision4 brille davantage par son absentéisme que par l’exemple.

Après le don de 100 mille offert à sa salle de classe  destiné à l’achat des maillots pour des éventuels matchs de football, ses détracteurs notent cependant que l’étudiant a pris l’habitude de garer son véhicule (de service Ndlr.) au même endroit que celles de ses enseignants. « Les rares fois qu’il se présente au campus, il arrive en retard et jette ses clés au sol pour alerter tout le monde » confie un de ses camarades au média Lebledparle.com.

Aussi, selon nos sources, il ambitionne discrètement de prendre la tête de l’Association des étudiants en Communication (Asec) dont les élections sont prévues pour décembre 2022. Une aubaine pour certains étudiants qui estiment que l’ensemble pourra profiter de l’expérience de l’homme des médias; Une mauvaise idée pour d’autres qui pensent que Bruno B. devrait se faire discret.

Ce qu’est une brève

Rappelons qu’une brève en journalisme est le genre informatif le plus court. L’information y est réduite à sa plus simple expression. Elle n’intègre aucun commentaire, aucune analyse ; on parle ici d’information stricto sensu, condensée en un minimum de mots. Elle peut s’intéresser également au comment et au pourquoi ? Sa concision (en 15 secondes, elle donne au lecteur l’essentiel de l’info) en fait le genre journalistique le plus lu.

Sa longueur est de trois à six lignes (200 à 400 signes). Elle est non titrée (sauf formule particulière d’un journal), mais elle peut être surmontée de mots-repères (“Etranger”, “Economie”, etc.) ou comporter une sorte de titre qui constitue en la première phrase imprimée en gras.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Lynda Raymonde : « il est temps que la grande famille des karatékas camerounais engage un dialogue franc autour d'une même table »

    Lynda Raymonde : « il est temps que la grande famille des karatékas camerounais engage un dialogue franc autour d’une même table »

    Samuel Eto'o (c) Lebledparle.com, cpt instagram

    Samuel Eto’o veut durer à la FECAFOOT : «Actuellement le mandat est de 7 ans. il y’a un vide juridique»