in

Luther Méka à Ludovic Lado : « Faire une pétition pour la radiation d’un citoyen de l’université catholique est un acte de méchanceté »

Le militant du RDPC a réagi à la pétition lancé par Ludovic Lado pour la radiation du Pr Claude Abé de l’Université catholique d’Afrique centrale (UCAC), comme l’a constaté Lebledparle.com.

Lado Ludovic Pere

« Le prêtre de Jésus est amour, commisération, miséricordieux »

Après la sortie de Claude Abé sur Vision 4 TV, le dimanche 16 avril 2023, le Prêtre Ludovic Lado a lancé une pétition pour demander l’exclusion de son collègue universitaire de l’UCAC. André Luther Méka pense qu’il ne doit pas prôner l’exclusion en tant qu’homme d’église, ceci après avoir traité le pasteur de tribaliste en soutane. Il interpelle l’église catholique à remmener son Prêtre à la raison. « Un prêtre de Jésus ne doit pas prôner l’exclusion, la radiation d’un enfant de Dieu dans son lieu de service. C’est faire du mal et Celui qui fait le mal est du Diable et il pêche dès le commencement. Le prêtre de Jésus est amour, commisération, miséricordieux. C’est un berger qui rassemble, qui prêche l’amour et le pardon, même pour les pêcheurs. Comme Jésus lui-même. Faire une pétition pour la radiation d’un citoyen et déposer une lettre au Vatican pour son exclusion de l’université catholique est un acte de méchanceté et de persécution. Nous exhortons la hiérarchie de l’église catholique romaine, église de Dieu de ramener Ludovic Lado à l’orthodoxie de l’évangile de Dieu. Auquel cas c’est lui qui doit être excommunié car ce n’est pas le prêtre de Jésus qui doit donner l’exemple de la guerre, de la vengeance, et de la division », écrit le communicant du RDPC.

Pour approfondir :   Cameroun : Après le dialogue national, Cabral Libii demande à Paul Biya de réviser le code électoral

Il n’approuve pas la démarche de Claude Abé, mais il estime qu’on ne doit pas avoir une mémoire sélective, parce que d’autres ont prôné le repli identitaire. « Je vois des plaintes contre Claude Abe. Oui ce qu’il a dit est condamnable, et ne doit pas être dit dans une république, mais quand Kamto a déclaré faire le concours d’être bulu, et Nganang a fait une vidéo pour appeler au génocide bulu qui a levé le petit doigt ? Quand Albert Ndzongang a déclaré que leur tour est venu de bouffer la tontine, car ils cotisent et les autres bouffent sans travailler, qui a porté plainte ? Où étaient ces justiciers à deux balles? Nous devons combattre le tribalisme quel que soit là où il vient. Nous ne devons pas avoir une mémoire sélective pour certains et non pour d’autres. Le tribalisme est un fléau à combattre partout où il émerge en règle d’or », pense le sociologue.

« Le villagisme défensif est dangereux pour le vivre ensemble. Défendons le Cameroun pas la tribu. Que Kamto et Nganang demandent pardon aux Ekang », ajoute l’homme politique.

Pour approfondir :   La NASA recrute une physicienne camerounaise pour étudier l'expansion de l'eau sur le sol de la planète Terre à partir d'un satelitte revolutionnaire

L’universitaire dénonce les tentatives d’assassinat cybernétique contre lui et d’autres personnes. « Une certaine jeunesse affiliée au Mrc est en train de construire l’inviolabilité des leurs en passant les autres à la poêle sous vos yeux. Si rien n’est fait une suprématie Idéologiquement tribale s’installera sous la barbe des citoyens camerounais sans défense. Chronologiquement je vous recense les tentatives d’assassinat cybernétique perpétrés par cette milice cybernétique tribale. 1) Martin Camus Mimb 2) Marlène Envoutou 3) Claude Abe  4) Bruno Bidjang 5) Luther Meka. Pour véhiculer cette idéologie, ils ont créé des lanceurs d’alerte qui servent cette cause. Ils sont trois qui sont à l’attaque à travers leurs pages monetisées Nzui Manto, Valsero et Rémy Ngono qui servent religieusement cette cause et entretenus par des lobbies tribaux. Plusieurs scandales sont passés sous silence du fait de leur subtilité à défendre les leurs. Ils vont diviser le Cameroun avec cette ligne tribale et destructrice », écrit-il dans une autre publication.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C Djamen STV

Célestin Djamen à Mouelle Kombi : « il fallait vous adresser Inbox à Onana et attendre sa réponse »

Aber

Père Ngimbus : « Claude ABE est l’intelligence des encores qui fâchent »