in , ,

Lions Indomptables : Hugo Ekitike s’exprime

Au sujet de son choix de jouer ou non pour l’équipe national du Cameroun, Hugo Ekitike (Eintracht Francfort) a officiellement donné sa position devant la presse allemande.

Hugo Ekitike rêve de l'équipe de France et non pas des Lions Indomptables.
Hugo Ekitike rêve de l'équipe de France et non pas des Lions Indomptables - Droits Reservés

Etre un Lion Indomptable, Hugo Ekitike n’en veut pas, Lebledparle.com. L’information donnée en fin avril par Marc Brys n’était donc pas fausse. à l’issue de sa tournée européenne et après avoir discuté avec plusieurs joueurs, le sélectionneur de l’équipe du Cameroun, avait informé de la décision d’Hugo Ekitike de ne pas rejoindre les Lions Indomptables, mais de poursuivre son rêve de jouer en équipe de France. “Nous devons respecter son choix”, s’était résigné le technicien flamand.

Ekitike : « mon rêve de jouer pour la France pourra devenir réalité »

Face à la presse allemande ce mercredi, l’avant-centre d’Eintracht Francfort s’est lui-même penché sur le sujet.  Dans un entretien accordé à Bild , l’ancien Parisien a confirmé son souhait de défendre les couleurs des Bleus. Il en a profité pour signifier qu’il suivrait attention le parcours des hommes de Didier Deschamps à l’Euro (14 juin-14 juillet).

Pour approfondir :   Des milliers d’élèves présentent le concours d’entrée au Secondaire ce 17 mai 22

“Je vais regarder les Championnats d’Europe à la télé pendant mes vacances cet été, ça, c’est certain. Mais si je montre mes qualités ici par la suite, à Francfort, mon rêve de jouer pour la France pourra devenir réalité. Je ne me fixe aucune limite. Bien sûr que je peux encore progresser”, a-t-il affirmé.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Osih Joshua SDF president

Fête nationale du 20 mai : le SDF refuse de défilé avec les effigies du président de la République

Bertoua plante ses arbres fruitiers avec le Gouverneur de la région - DR

Bertoua : 20 000 arbres fruitiers à planter en 2024