in

Limogeage de Conceiçao : Bras de fer entre Samuel Eto’o et Mouelle Kombi

Limogeage de Conceiçao : Bras de fer entre Samuel Eto’o et Mouelle Kombi

C’est un nouveau chantier dans lequel est plongé le football camerounais après celui de la Coupe d’Afrique des Nations de football. Alors que le président de la Fédération camerounaise de Football, Samuel Eto’o envisage de se débarrasser Toni Conceiçao du banc de touche des Lions indomptables, Narcisse Mouelle Kombi, le ministre des sports milite plutôt pour la continuité.

Limogeage de Conceiçao : Bras de fer entre Samuel Eto’o et Mouelle Kombi
Samuel Eto’o et Narcisse Mouelle Kombi (c) Droits réservés

Depuis l’élimination de l’équipe nationale du Cameroun en démi-finale de la CAN 2021 par l’Egypte, l’opinion publique ne cesse de pointe du doigt, le coaching, non sans demander le limogeage du Portugais.  

Selon le journal camerounais spécialisé dans les questions de sport camerfoot-infos, Narcisse Moelle Kombi est considéré comme un frein pour le limogeage de Toni Conceiçao. Notre confrère souligne que Samuel Eto’o souhaite changer de manager à la tête des lions indomptables. Seulement, le ministre serait pour la continuité.

« Le nom de Patrick Mboma revient très sérieusement avec insistance d’autant plus qu’il a de bonnes relations avec Samuel avec qui il a formé l’un des duos les plus magistral de la sélection nationale. Cependant vu que le sélectionneur national est rémunéré par l’État du Cameroun, le ministre des sports Narcisse Moelle Kombi ne serait pas favorable au limogeage de Conceiçao. Il a clairement exprimé sa position juste après la compétition : (…) Toni Conceiçao doit immédiatement avec ses jeunes poulains couvrir le chantier pour aborder dans un esprit de combativité et de sens conquérant des retours immédiats et futurs notamment le dernier tour des barrages de la coupe du monde Qatar 2022 qui pointe à l’horizon au cours duquel le Cameroun va affronter l’Algérie. Au-delà, il y’a bien sûr la coupe du monde mais il y’a des éliminatoires de la 34e édition de la CAN qui sera pour 2023 l’œuvre de la Côte d’Ivoire. », peut-on lire dans les colonnes du journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Vie des partis politiques : Le Mouvement Réformateur s’implante dans la région du Sud

    Vie des partis politiques : Le Mouvement Réformateur s’implante dans la région du Sud

    Nganou Djoumessi menace de sanctionner les laboratoires privés de génie civil pour complaisance