in

Ligue Europa : Lyon pourra finalement compter sur son meilleur buteur Karl Toko-Ekambi

Toko EK

Initialement positif au Covid-19, le Camerounais avait été annoncé absent du déplacement à West Ham pour les quarts de finale de l’Europa League. Peter Bosz a finalement déclaré en Conférence de presse que l’attaquant camerounais sera de la partie après un nouveau test négatif.

Toko EK
Karl Toko-Ekambi (c) Droits réservés

Karl Toko-Ekambi ne faisait pas partie du groupe communiqué par l’Olympique Lyonnais il y a quelques heures car positif au Covid-19. Un absent de poids donc alors que ce dernier est le meilleur buteur des Gones toutes compétitions confondues, à égalité avec son capitaine Moussa Dembélé. Présent en conférence de presse, Peter Bosz a toutefois annoncé que son numéro 7 n’était plus positif au Covid-19 et allait bien faire le voyage à Londres pour y affronter West Ham en quart de finale aller de la Ligue Europa.

Pour approfondir :   Le magnifique message de Michèle Ndoki à Francis Ngannou avant son combat contre Tyson Fury

« Il sera là ce soir (ndlr : pour le voyage en Angleterre), il n’est plus malade. Les choses changent vite. Qu’est-ce que ça change? Tout, on va mettre Houssem (Aouar) au but (rires). Il n’était pas là depuis quelques jours mais il s’entraînait à la maison, j’ai vu des photos», a confié l’entraîneur néerlandais. En grande difficulté en championnat, les Lyonnais rêvent de sauver leur saison grâce à une victoire en C3. Face à une équipe de West Ham qui tutoie les plus grands en Premier League, l’OL va pouvoir compter sur ses plus belles armes à l’instar de Toko Ekambi, meilleur buteur du club dans le tournoi avec 6 réalisations.

Pour approfondir :   Grosse blessure pour Stekelenburg, Onana bien parti pour récupérer sa place de titulaire à l’Ajax

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rigobert Song

Lions indomptables : Les modalités financières du contrat de Song enfin dévoilées !

En froid avec un haut cadre camerounais, le président de la CEMAC tape du poing sur la table