in

Les populations du quartier Kassalafam à Douala font fléchir le ministre de la Santé

La population du quartier Kassalafam et certains commerçants du marché Nkololoun de Douala se préparaient pour une grande marche de protestation contre la décision du ministre de la santé publique de faire du Centre médical d’arrondissement de Nkololoun, un centre de prise en charge des cas de coronavirus.

 

« On ne peut pas venir en plein marché installer un foyer de ce dangereux virus, c’est vouloir contaminer toute la population » s’est insurgé l’un des contestataires.

Les autorités ont fait volte-face. Dans un communiqué, le Médecin- Chef du CMA, porte à la connaissance du public que la décision du ministre a été annulée. « Nous vous rassurons que nous n’avons reçu aucun cas de Covid-19 au sein de la formation sanitaire… Votre santé restant notre priorité, nous comptons sur votre bonne compréhension » a écrit le médecin chef, Dr Mbazoa Annick.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Des personnes jetées en prison pour avoir réclamé la présence physique de Paul Biya dans la lutte contre le Covid-19

    Cameroun : Des personnes jetées en prison pour avoir réclamé la présence physique de Paul Biya dans la lutte contre le Covid-19

    Psychose dans la région de l’Extrême Nord : Trois jours sans eau potable