in ,

Le rachat des capitaux d’Eneo par l’Etat du Cameroun va être retardé de deux mois

C’est la quintessence d’une correspondance du ministre des Finances Louis-Paul Motaze.

Technicien eneo cameroun 780x470 1

Le 4 décembre 2023, Louis Paul Motaze, président du Comité interministériel chargé du rachat des 51% d’actifs détenus par Actis dans la compagnie camerounaise d’électricité Eneo, a envoyé une lettre aux responsables de ce fonds d’investissement britannique. La missive dont Lebledparle.com a eu copie a pour objet : planification d’une réunion avec le Comité interministériel. En résumé, le ministre camerounais des Finances demande un report de deux mois à Actis avant de commencer les négociations entre les deux parties.

Officiellement, la partie camerounaise veut profiter de ce report de 60 jours pour achever sa «due diligence». Il s’agit d’un terme juridique utilisé pour désigner toutes les procédures de vérification à effectuer sur une personne ou une entreprise avant de signer avec elle un contrat ou un accord financier. «Tout en réaffirmant la détermination du gouvernement camerounais à accélérer le processus et à finaliser cette transaction le plus rapidement possible, nous demandons un délai de deux mois à partir de la date de votre réponse, afin de nous permettre de continuer notre due diligence», a écrit Louis Paul Motaze dans sa lettre adressée à Actis.

Pour approfondir :   Cameroun : Le kilogramme de cacao à plus de 1500FCFA à Ntui

Les données ont changé

En effet, cette demande est une réaction à une précédente correspondance d’Actis qui invitait le président du Comité interministériel mis en place par le chef de l’Etat camerounais pour piloter ce dossier, de programmer une première rencontre entre les deux parties. Une lettre transmise à Louis Paul Motaze à l’occasion de la session dudit Comité interministériel le 22 novembre 2023. A l’issue de cette rencontre, le ministre des Finances avait d’ailleurs annoncé le lancement prochain des négociations avec Actis. «Nous entrons véritablement dans les négociations parce qu’un gros travail a déjà été fait, et nous avons déjà suffisamment d’éléments qui peuvent fonder la négociation avec Actis. Cela suppose qu’il y a des positions qui peuvent être divergentes. La négociation a justement pour objectif de réduire la part d’incompréhensions», avait-il déclaré. Près de deux semaines plus tard, les données ont changé.

Pour approfondir :   Franck Essi (CPP) : « On ne peut pas être en paix dans la peur, la frustration et le désespoir »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ndzana Job Kevin Daril

Le Cameroun remporte une médaille d’or mondiale en bodybuilding en Turquie

Eau Potable

Annoncée fin 2023, la livraison du projet d’alimentation en eau potable de Yaoundé repoussée?