in

Le programme officiel des obsèques de l’ancien Premier ministre Simon Achidi Achu

Achuman

Décédé le 4 mai 2021 aux États-Unis d’Amérique, l’ancien Premier ministre, Simon Achidi Achu sera inhumé le 3 juillet 2021 à Santa dans la région du Nord-Ouest.

Achuman
 Simon Achidi Achu (c) Droits réservés

Contrairement aux nouvelles qui ont pollué les réseaux sociaux imaginant l’inhumation de Simon Achidi Achu au pays de l’Oncle Sam, il n’en est rien. La dépouille de l’ancien homme d’État arrive à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen ce jour à 23h00.

Après des recueillements et prières au domicile de l’homme de 87 ans au quartier Lac à Yaoundé ainsi que les hommages des parlementaires, le cortège funèbre va s’ébranler du côté de Santa dans la région du Nord-Ouest où suivra l’inhumation le 3 juillet prochain dans la stricte intimité familiale. 

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mardi 14 mars 2023

Pour rappel, Siamon Achidi Achu occupe le poste de comptable au tout début de sa carrière professionnelle dans la commune de Bamenda-Widikum, par la suite, il devient adjoint stagiaire dans l’une des plantations de la Cameroon Development Corporation(CDC).

Après le secondaire, il s’inscrit à l’Université de Yaoundé puis, est admis à l’ENAM. Le fils de la Mezam commence sa carrière politique comme traducteur-interprète à la présidence de la République.

Il est nommé tour à tour, inspecteur d’état en 1968, secrétaire général au ministère de la Fonction publique. Trois après, Achidi Achu est promu ministre délégué à l’inspection de l’Etat, puis ministre de la Justice de 1972 en 1975.

Pour approfondir :   Quasi-totalité du Cameroun dans le noir : Eneo s’explique et met en garde ses consommateurs

Du 9 avril 1992 au 19 septembre 1996, l’auteur du célèbre slogan « politic na njangui » est Premier ministre du Cameroun, succédant à Sadou Hayatou.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maham

Circonstances de la mort d’Idriss Deby, transition au Tchad, fin de l’opération Barkhane : Mahamat Idriss Deby rompt son silence

Gaston Eloundou Essomba donne les causes des délestages dans le réseau interconnecté Nord