in

Fridolin Nke serait devenu fou ?

L’universitaire Fridolin Nke a partagé une séquence de son traitement de la dernière chance contre une maladie qui le ronge considérablement, non sans susciter les railleries de certains internautes qui émettent des doutes sur sa santé mentale.

Fridolin N

Influenceur

Maladif, Fridolin Nké s’est affiché torse nu sur son compte Facebook ce 1er juin 2023. Dans le décor, une vielle thérapie traditionnelle réputée efficace contre  diverses pathologies. Il fait la démonstration de ce sauna naturel, avec un message d’espoir « Très malade !  J’espère que cette recette de ma feu Maman va me guérir », écrit l’enseignant d’université. Il a eu droit au soutien d’un bon nombre d’internautes mais pas que.

Il y en a qui estiment qu’il n’avait pas besoin d’une pareille démarche. L’enseignant d’université se relâche comme le ferait un influenceur. De quoi inspirer Bricero Gael « Quand tu vas aussi aux toilettes, n’oublie pas de nous faire une vidéo », ironise-t-il. Il y en a qui en sont très remontés « Quand je vois celui-ci qu’on appelle pompeusement Docteur, ça me décourage même d’envoyer mes enfants à l’école camerounaise de Paul Biya. » réagit Francky Bruno. A Maram Abba Abakar de se demander « Donc, tous vos étudiants vous regardent nu sur la toile quoi ? »

Pour approfondir :   Cameroun : Liste des individus officiellement inculpés dans l'enlèvement et l'assassinat de Martinez Zogo

Pour Bathélémy Dongmo, cette image est de loin un message. « C’est comme ça que les prof université se soigne au Cameroun », a-t-il commenté.

La folie de Fridolin Nke

En regardant de près la publication de Fridolin Nke ainsi que ses récentes sorties, bien de Camerounais sont arrivés à la conclusion qu’il est devenu fou. Le florilège est impressionnant. Elle commence par celle de Brice Signing « Cette recette ne soigne pas les fous à ce que je sache », rejoint par Jules Costa Tchoumi « Justement c’est de la folie, au lieu de bien te soigner préfères-tu les publications vraiment désolé. »

Pour approfondir :   A peine marié ce lieutenant a été abattu par les séparatistes à Mbengwi

Fridolin Nke

Brice Vigny Tzonda de rappeler que c’était prévisible « Quand on te disait que tu es malade, tu menaçais d’enfermer les gens. Voilà ça ! » Eric Depewou a perdu tout espoir  « On n’est plus en train de perdre notre prof, on l’a déjà perdu » et Bayeress Verison de conclure « Quand Dieu veut te perdre il te rend d’abord fou ». Dans la mosaïque de ces réactions qui invitent les proches de Fridolin Nke à le conduire dans un centre approprié pour une bonne prise en charge avant que la situation ne dégénère.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Fabien Kengne

Me Fabien Kengne raconte enfin le tragique film de son enlèvement

cholera image

Choléra : déjà plus de 420 morts au Cameroun