in

Le naufrage d’un navire au large du Cameroun fait un mort et une vingtaine de disparus

640px dhow inspection 592x296 1566043559

Dans la soirée du vendredi 3 décembre 2021, un navire de transport de marchandises dénommé Flavour battant pavillon camerounais, ayant quitté Malabo a coulé au large des eaux de la frontière du Cameroun et de la Guinée équatoriale avec à son bord des marchandises et plusieurs passagers de nationalités diverses dont les Camerounais.

640px dhow inspection 592x296 1566043559
Image d’illustration (c) Droits réservés

Selon le premier bilan issu de cet incident, dix-neuf rescapés ont pu être retrouvé par la marine équato-guinéenne parmi lesquels le capitaine du bateau, un Camerounais et une camerounaise décédée du nom de Kamwa Pascaline. À date, les autorités parlent d’une vingtaine d’autres personnes portées disparues.

«Sur les 45 passagers et membres de l’équipage à bord du navire qui a coulé vendredi, la marine nationale a sauvé 20 personnes et a ramené le corps sans vie d’une femme; les autres personnes sont pour le moment portées disparues», selon la TVGE, la télévision publique équato-guinéenne

La tempête à l’origine du drame

Après avoir quitté Malabo, la capitale de la Guinée équatoriale, vendredi matin, «le mauvais temps a commencé, suivi de la pluie; ensuite nous avons entendu un grand bruit du côté gauche du navire et on a constaté qu’une partie était rompue», a expliqué sur la TVGE, Carlota Ayetebe, une rescapée du naufrage âgée de 60 ans. «J’ai beaucoup vomi, du moment du naufrage jusqu’à celui où la marine équato-guinéenne est venue nous chercher, j’étais sur l’eau, assise sur une chambre à air», a-t-elle poursuivi.

Un responsable du navire, qui a témoigné sous couvert d’anonymat sur la TVGE, a déclaré qu’une tempête avait fait chavirer le navire, qui transportait six conteneurs de marchandises.

Les autorités équato-guinéennes ont « mobilisé la marine et les services de santé pour porter secours aux occupants», a déclaré dans un tweet le vice-président et fils du chef de l’État, Teodoro Nguema Obiang Mangue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

855236c 724467026 img 7578

Non livraison du Stade Olembé : Le FDC soutient l’idée d’une enquête parlementaire émise par Cabral Libii

Serge Espoir Matomba : « Nous pouvons gagner les élections même avec le Code électoral actuel »