in

Le ministère de la santé publique célèbre la médecine africaine

medecine traditionnelle minsante

Le Ministre de la Santé Publique le Dr Manaouda Malachie a présidé le 31 août 2021 au Musée National,  la 19ème édition de la Journée Africaine de la Médecine Traditionnelle au Cameroun. Placée sous le thème : « La contribution potentielle de la médecine traditionnelle aux efforts de riposte à la Covid-19 », cette célébration a vu la participation des plusieurs personnalités et différents groupes de naturopathes,  tradipraticiens, et thérapeutes entre autres.

medecine traditionnelle minsante
Le ministre de la santé et les médecins traditionnels – DR

 La particularité de cette édition, repose sur l’appel lancé par le Chef de l’Etat le 19 mai 2020, à l’endroit « des Experts en médicine traditionnelle africaine », afin qu’ils trouvent des solutions endogènes pouvant définitivement bouter le coronavirus du territoire camerounais. Un geste positivement accueilli par les tradipracticiens,  eu égard au rejet qu’avait connu jusque-là leur pratique au sein des milieux sanitaires.

Pour approfondir :   Le ministre gabonais du Tourisme se réjouit de la présence de Samuel Eto’o et sa famille pour les vacances

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS), promoteur de la cérémonie, la  majorité de la population africaine a recours à la médecine traditionnelle, pour ses soins de santé. Car, elle est reconnue fiable, acceptable et d’un prix abordable, même pour les plus petites bourses.

Au cours des différentes prises de parole ayant meublé cette cérémonie, les intervenants ont présenté les bienfaits de leurs produits, ainsi que leur place importante dans la vie des africains. Ils ont notamment salué et encouragé les efforts des autorités, avec  l’homologation par le Minsanté des quatre  adjuvants dans le traitement de la COVID-19. Il s’agit : d’ADSAK COVID  et  d’Elixir  COVID de Mgr KLEDA, de COROCUR du Dr YIAGNIGNI,  de SODICOV PLUS de l’IMAM MODIBO et de PALUBEK’S du Dr BEKONO.

Pour approfondir :   Crise anglophone : Ayuk Tabe impose les conditions du dialogue

Même si beaucoup reste à faire et à donner à cause des nombreux couacs que connait encore le secteur, ces experts de la médecine traditionnelle africaine sont unanimes sur un point, la Médecine africaine a de beaux jours devant elle. La présence du Ministre de la Santé Publique, avec à l’appui la remise des Attestations de participation aux exposants et la visite des différents stands, a contribué à rendre la fête plus belle.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

gaz naturel petrole brut ci

Côte-d’Ivoire : Découverte des réserves de pétrole brut et de gaz naturel

Samy Ndole

[Tribune] Louis Marie Kakdeu : «une personne qui a la citoyenneté camerounaise sans nationalité peut exercer toutes les fonctions non souveraines au Cameroun »