in

Le chef supérieur des Bamougoum accuse un de ses sujets d’avoir tenté de l’assassiner mystiquement

Entree chefferie Bamougoum

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux depuis le 14 février, l’on peut voir le chef supérieur Bamougoum, S.M. Moumbe Fotso Mitterrand, accusant l’un de ses sujets de tentative d’assassinat par le truchement d’un fauteuil piégé offert lors d’une tournée de ce chef de 1er degré à Yaoundé.

Entree chefferie Bamougoum
Entrée chefferie Bamougoum (c) RDC

Des informations que lebledparle.com a pu recueillir sur cette actualité renseignent que la scène s’est déroulée à la chefferie Bamougoum le samedi 12 février 2022.

En effet, apprend-on, les faits remontent à novembre 2021. Lors de la tournée de cette autorité traditionnelle à Yaoundé dans la capitale politique, comme il est de coutume, « ses enfants » organisent une grande fête au cours de laquelle des cadeaux sont offerts à « leur père », le roi.

C’est ainsi que lui sera remis, un fauteuil piégé par un de susdits enfants. Sauf que le « cadeau » restera longtemps hors usage. Au moment où le roi veut s’en servir, le constat est clair. Les investigations menées permettront d’identifier l’auteur du cadeau.

Nous vous proposons ci-dessous, la vidéo tournée à la chefferie supérieure de Bamougoum dans la région de l’Ouest 

 {source}<iframe src=”https://www.facebook.com/plugins/video.php?height=476&href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fabkradioofficiel%2Fvideos%2F320646443364764%2F&show_text=false&width=261&t=0″ width=”261″ height=”476″ style=”border:none;overflow:hidden” scrolling=”no” frameborder=”0″ allowfullscreen=”true” allow=”autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share” allowFullScreen=”true”></iframe>{/source}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bandits

Nkongsamba : Des présumés kidnappeurs d’un garçon de 20 ans demandent la rançon de 205 000 FCFA pour le libérer

2809 15282 cameroun vert

Le gouvernement accorde des exonérations fiscales à l’entreprise Camvert pour détruire 60 000 hectares de la réserve de Campo et Niete