in

Le Cameroun envisage de créer une Agence de promotion des exportations

mincommerce

Luc Magloire Mbarga Atangana a expliqué le projet le 25 juin 2020 après l’entretien avec Antonio Pedro, le directeur du Bureau sous régional Afrique centrale de la Commission économique pour l’Afrique (CEA).

mincommerce
Luc Magloire Mbarga Atangana (c) Droits réservés

Selon le ministre du Commerce, le Cameroun a pour ambition de créer une Agence de promotion des exportations, en vue depuis dix-huit ans mais tarde à prendre corps. Selon lui, le projet vise à tirer davantage profit de la Zone de Libre-échange continentale africaine (Zlecaf).

« La relance des grandes filières d’exportation de cacao, de café, de la banane, des noix de cajou, de poivre, de miel, etc., c’est un impératif. Les quantités sont faibles. Mettons en place un plan spécial céréales, aquaculture, pisciculture autour de la règle du sacrosaint principe du patriotisme économique. Il nous faut créer l’Agence de promotion des exportations… Nous entrons vers un nouveau cycle, on ne peut pas faire une stratégie commerciale si on ne règle pas le problème de l’offre », a expliqué le ministre Luc Magloire Mbarga Atangana.

Pour approfondir :   Camair-Co : un conseil de vérité demain ?

Pour Antonio Pedro, la CEA va aporter du sien au pays de Paul Biya dans le renforcement des capacités : « Le renforcement des capacités fera partie des activités à mener par la CEA en tenant compte du Covid-19 au Cameroun. Nous sommes dans le processus de coopération pour les prochaines années », a déclaré le directeur de CEA.

La perspective de l’entrée en vigueur de la Zlecaf est quant à elle est repoussée en janvier 2021 en raison de la pandémie du coronavirus.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Elo Cam bidoung

Chronique : Révision constitutionnelle : le « Gré à Gré, inacceptable et irrecevable »

Osimhen Foe

Le Nigérian Victor Osimhen remporte le Prix Marc-Vivien Foé 2020