in

La Suisse rejette la pétition visant à interdire Paul Biya de fouler son sol

Paul Biya 684216376

La décision est du Grand conseil du canton de Genève après examen de la requête déposée par un député local, souhaitant que le président camerounais soit déclaré « persona non grata » dans le pays, à la suite des manifestations observées à l’hôtel l’intercontinental en 2019. La nouvelle a été diffusée par l’agence Reuters le 2 octobre 2020.

Paul Biya 684216376
Paul Biya (c) Droits réservés 

Le 2 octobre, le Grand conseil de l’Assemblée législative du canton de Genève, a débattu d’une pétition lancée en juin 2019 par le député Sylvain Thévoz, présenté comme proche des activistes anti-Biya, qui demandait aux autorités genevoises de déclarer Paul Biya persona non grata en Suisse. Au terme d’un vote organisé à cet effet, l’homme du 6 novembre en est sorti vainqueur avec un taux de pourcentage de l’ordre de 61 %, soit 43 voix contre 27.

Pour approfondir :   Selon le journal l'Anecdote, Mouelle Kombi aurait profité d'une mission à la CAF pour soutirer plusieurs millions à l’État

Cette résolution intervient dans un contexte où des activistes hostiles au régime de Yaoundé désiraient que les autorités locales interdisent au chef de l’État camerounais de séjourner à Genève, après une altercation entre un journaliste suisse et des gardes du corps du président camerounais, en 2019. 

En effet, le journaliste du nom d’Adrian Krause couvrait une manifestation d’activistes camerounais hostiles à Paul Biya, qui tentaient de pénétrer de force dans l’hôtel Intercontinental de Genève, où résidaient le président et sa suite, quand six des gardes du corps du chef de l’État se sont interposés.

Pour approfondir :   Covid-19 : Le gouverneur de la région de l’Ouest interdit la consommation des boissons dans les bars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BB17E9TL

Le top 10 des plus belles villes d’Afrique en 2020

Dion Ngute Joseph PM

Rentrée scolaire 2020-2021 : Le Message du Premier ministre aux acteurs de l’éducation