in

La revue de presse camerounaise du vendredi 8 décembre 2023

Très chers abonnés, bonjour et merci de recevoir une fois de plus chez vous ce matin, cette newsletter qui concentre l’essentiel de l’actualité aussi bien sur le plan national et qu’international ! Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, le décryptage des informations telles que parues dans la presse classique et digitale.

la revue de presse

Diplomatie et Politique

-Emmanuel Simh : Le Mrc ne mourra pas. Dans un entretien-vérité avec le quotidien Le Messager, le président du comité d’organisation de la troisième Convention du Mouvement pour la renaissance du Cameroun prévue ce 9 décembre à Yaoundé, rassure quant à la survie de la formation politique de Maurice Kamto.

  • Actualité économique

– Adoption loi de Finances : 2024 sans malversation financière ? Les ministres ont dû expliquer leurs gestions des chantiers de Délestages, OTS, taxes sur la pension retraite, mauvais état de la voirie, notamment, devant la Représentation nationale au cours de la plénière d’adoption du projet de loi de Finances pour l’exercice 2024. Les détails à lire en page 3 de La Nouvelle Expression.

Chemin de fer Nabeba – Mbalam – Avina : Interconnexion entre le Congo et le Cameroun. Selon Le Soir, le contrat de partenariat pour le financement, la conception, la construction, l’exploitation et la maintenance signé le 5 décembre 2023, marque une nouvelle ère d’interconnexion entre les deux pays. La réalisation du plus grand projet minier transfrontalier d’Afrique Centrale va renforcer l’intégration régionale, qui existe déjà entre les deux pays.

Assemblée Nationale : Henri Eyebe Ayissi défend avec brio son budget pour l’exercice 2024. Face à la commission des Finances et du Budget de l’Assemblée Nationale le 3 décembre dernier pour défendre le budget du Mindcaf 2024 qui est d’ailleurs en nette augmentation, le Mindcaf, Henri Eyebe Ayissi, dans la précision langagière qu’on lui reconnait, n’a pas manqué de tenir en haleine les membres de la commission des finances et du budget de la chambre basse du parlement tout en démontrant son engagement pour la gestion efficiente des ressources dans son secteur, au cours de son intervention le 03 décembre dernier. C’est à lire dans les colonnes de Le Soir de ce matin.

Loi de Finances : Le riz parfumé plus cher en 2024. La Voix du Consommateur regrette qu’au moment où une pénurie de riz fait grimper les prix dans le monde entier, le Gouvernement camerounais procède au relèvement des droits de douane sur le riz parfumé et le soumet simultanément à la TVA. Les pays du monde entier se démènent pour se procurer du riz après qu’une interdiction partielle des exportations par l’Inde a réduit l’offre mondiale d’environ un cinquième. En 2024, la sécurité alimentaire des Camerounais au faible pouvoir d’achat risque d’être menacée.

  • Actualité sociale
Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mercredi 7 février 2024

– Hôpital Général de Douala : Plus de 165 opérations de chirurgie cardiaque réalisées en 11 ans. Selon Échos Santé, elles ont été réalisées lors des missions de chirurgie cardiaque Franco-belges pendant les mois de mai et novembre à l’hôpital général de Douala. Depuis le 04 décembre 2023, une autre mission y séjourne avec pour objectif, d’améliorer les soins de patients souffrants de maladies cardiovasculaires et de renforcer la collaboration entre l’hôpital général de Douala et ses partenaires.

Vente des boissons : Le barman est-il roi ? En sa page 9, le quotidien Mutations révèle que des consommateurs dénoncent l’augmentation des prix de la bière par les détaillants pour accroitre leurs gains. Pendant ce temps, les sociétés brassicoles et les syndicats des exploitants des débits de boissons ne s’accordent pas sur la rétention de 50% de la ristourne.

Vraie-fausse libération de Jean Pierre Amougou Belinga et de Maxime Eko Eko : La confusion règne. Le film produit vendredi 1er décembre dernier sur l’affaire de libération de Jean Pierre Amougou Belinga et Maxime Eko Eko, suite à une ordonnance signée du juge d’instruction du Tribunal militaire de Yaoundé, Florent Aimé Sikati Il Kamwo a créé la perplexité au sein de l’opinion, non sans susciter des paradoxes. Dans les colonnes du journal Humanité, certains observateurs et même les professionnels de Droit cherchent à savoir si la lettre du Commissaire du gouvernement annule une décision de justice.

  • Actualité sur le digital

– Titres publics : le Cameroun à la recherche de 60 milliards de FCFA sur le marché de la Beac. Le Trésor public camerounais a effectué, le 4 décembre 2023, deux émissions de bons du Trésor assimilables (BTA) à 26 semaines et 52 semaines, pour tenter de mobiliser une enveloppe globale de financements d’un montant de 60 milliards de FCFA. C’est l’une des plus grosses opérations effectuées sur ce marché par le Cameroun, depuis le début de l’année 2023.  (investiraucameroun.com).

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du 24 octobre 2023

Gestion des personnels de l’État : Joseph Lé annonce le lancement du Sigipes II en 2024. Sur son compte X (ancien Twitter), le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Joseph Lé (photo), avoue que le lancement du Système informatique de gestion des personnels de l’État de deuxième génération (Sigipes II) est l’une de ses principales priorités en 2024. De source officielle, cette application va être disponible dans les prochains jours. « Pour l’instant, l’heure est aux divers tests et opérations de vérification des fonctionnalités et du fonctionnement optimal du système », a indiqué le Minfopra en septembre dernier. (stopblablacam.com)

– Brice Clotaire Oligui Nguema (enfin) reçu par Paul Biya. Le président de la transition gabonaise s’est finalement entretenu avec le président camerounais au palais d’Etoudi, le temps d’une visite éclair dans le pays et après de longues semaines de discussions. (jeuneafrique.com)

Cameroun : La présidence de la République s’oppose à la privatisation de Camtel. La présidence de la République du Cameroun est opposée à la privatisation de toute activité de la Cameroon Telecommunications (Camtel), le gestionnaire public du secteur des télécommunications. L’information est contenue dans une correspondance du secrétaire général de la présidence de la République (SGPR) adressée le 4 décembre 2023 au ministre des Finances (MINFI). (financialafrik.com)

C’est ici que prend fin cette revue de la presse nationale et internationale ce matin. Merci de l’avoir parcourue. À lundi pour une nouvelle édition.  


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

route sangmelima ouesso

66,21 Kilomètres de routes bitumées réceptionnés dans le Dja et Lobo en 2023

Douala puits mort enfant

Douala : Un enfant de deux ans retrouvé mort dans un puits