in

La revue de presse camerounaise du vendredi 22 mars 2024

Abonnés de cette revue de presse, c’est toujours un réel plaisir de vous servir cette newsletter qui concentre l’essentiel de l’information parue dans les kiosques et dans le cyberespace camerounaise et même ailleurs. Retrouvez ci-après, la substance de ces informations.   

Revue de presse
Les Unes en kiosque ce matin

« 39e anniversaire du RDPC : Comme une veillée d’âmes ». Titre ce matin, Cameroon Tribune. Selon le journal à capitaux publics, les échéances électorales attendues l’année prochaine seront cruciales à plus d’un titre pour cette formation politique qui se retrouvera une fois de plus seule face à ses principaux concurrents. La célébration de son anniversaire dimanche prochain est donc l’occasion de remobiliser les troupes en vue de garantir la victoire lors de ces rendez-vous électoraux.

Le maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 5 a collecté un peu plus de 2 milliards FCFA de FCFA de recettes fiscales en 4 ans. C’est du moins ce qu’on peut lire dans les colonnes du bihebdomadaire La Voix Des Entreprises, dans sa parution de ce vendredi. « De son rang d’Inspecteur principal des régies financières, option impôts, diplômé de l’École nationale d’administration et de Magistrature (ENAM), avec une quinzaine d’années d’exercice sur le terrain, l’actuel maire de Yaoundé 5 a su mettre son expertise au service de sa commune. Cela lui a permis d’établir une gestion conforme au Code général des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) et de renflouer les caisses en difficulté héritées lors de son accession à la tête de la mairie en février 2020 », c’est à lire dans les pages 7 et 8 du journal.

Conjoncture Économique en kiosque ce matin s’intéresse à l’affaire General Work Guinée Équatoriale, et nous apprend que 316 ex-employés en attente de leur dû. En effet, explique le journal, engagés pour certains autour des années 2002, ces employés camerounais, qui ont participé à la construction de nombreuses infrastructures en Guinée Équatoriale, attendent, comme d’autres citoyens d’Afrique francophone, le paiement de leurs indemnités de travail depuis 8 ans. C’est plus de 10 milliards de FCFA qui sont réclamés à l’entreprise General Work, dont le siège était basé en Guinée Équatoriale entre les années 2000 et 2014. Plus de détails disponibles à la page 7.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du vendredi 11 mars 2022

La Beac veut prélever 150 milliards FCFA dans les banques. Le quotidien L’Économie qui en parle renseigne que la banque centrale a dévoilé le calendrier d’émission des bons en direction des établissements financiers de la Cemac qui court jusqu’au 1er avril 2024. Cette initiative, apprend-on du journal, s’inscrit dans le cadre de la politique monétaire restrictive mise en œuvre par la Beac depuis 2022 pour lutter contre l’inflation.

Le Soir en kiosque ce matin parle de la 4e conférence internationale sur la francophonie économique (CIFE 2024). Suivant les explications de notre confrère, il est question cette année de teter les bases d’une insertion réussie des PME francophones dans le commerce mondial. D’ailleurs, dans sa leçon inaugurale, le ministre des Petites et Moyennes Entreprises de l’Économie sociale et de l’Artisanat, l’a souligné à grand trait. Les détails sont à lire dans le journal. 

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du mardi 20 décembre 2022

« Yaoundé : le boulet des ordures ». Par ce titre, Mutations en kiosque ce vendredi fait savoir que les poubelles débordent à nouveau dans la capitale politique camerounaise. Dans ses pages 4 et 5, le journal tente d’expliquer pourquoi cette crise persiste.

Selon Échos Santé, au Cameroun, près de 70% des enfants et des jeunes sont atteints de maladies buccodentaires. À l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la santé buccodentaire le 20 mars 2024, sur le thème : « Une bouche heureuse est… un corps heureux », la présidente de l’Ordre national des chirurgiens-dentistes du Cameroun a invité chacun à prendre en main sa propre santé bucco-dentaire en adoptant un mode de vie sain.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

minfi camer

Impôts : Le Cameroun remet en selle une taxe suspendue depuis 20 ans

Deux joueurs jouant sur leur console (poker ou casino, on ne sait pas)

Les meilleurs casinos en ligne pour jouer au Cameroun en 2024