in

La revue de presse camerounaise du mercredi 26 juillet 2023

Très chers abonnés de la revue de la presse bonjour et merci de vous connecter à nouveau à lebledparle.com dans le cadre de cet exercice quotidien. Comme tous les matins, parcourez ci-dessous, l’actualité en kiosque au Cameroun.

Presentation1 1

Commençons au pas de course par revenir sur l’effondrement d’un immeuble à Douala. Le journal bilingue national, Cameroon Tribune nous apprend que le chef de l’Etat, Paul Biya a signé le 25 juillet 2023, un télégramme officiel adressé au gouverneur du Littoral, suite au drame qui a fait une quarantaine de morts le week-end dernier. Dans le document, lit-on, le président de la République exprime ses condoléances aux familles des victimes et donne un certain nombre de prescriptions, notamment, l’ouverture d’une enquête, l’encadrement des proches meurtris, assistance aux blessés et mise en place des mesures préventives et de garantie de sécurité plus contraignantes en matière de construction.

Restons à Douala, cette fois ci au Port autonome, pour visiter le terminal de pêche qui sera bientôt réhabilité. Selon Repères, le Port autonome de Douala et Douala Port fishing terminal ont signé le 24 juillet 2023, une convention pour la réhabilitation et la modernisation des infrastructures et superstructures du port de pêche qui datent de l’époque coloniale. « Une fois livré, le chantier, pour un coût estimé à 131,2 milliards de FCFA, les activités liées aux nouvelles installations de traitement et de conservation des produits halieutiques et la maîtrise de la chaîne de froid portuaire, en phase avec les normes et standards internationaux, couvriront environ 28 % des besoins en protéines halieutiques du Cameroun, soit 41,6 % de la production nationale de poisson », apprend-on dans les colonnes du journal qui précise dans la foulée que, les « investissements sont entièrement financés par le promoteur ».

L’hebdomadaire bilingue d’informations sur les entreprises et porteurs de projets, La Voix Des Entreprises, est aussi en kiosque et nous apprend qu’Evariste Yameni, Directeur général de la Bourse de sous-traitance et de partenariat du Cameroun (Bstp Cmr), à l’issue d’une série d’accords récemment ratifiés entre Achille Bassilekin lll, Ministre des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat (Minpmeesa), et Patrice Melom, Directeur général du Port autonome de Kribi (PAK) que l’institution a obtenu ces opportunités de marchés au port de Kribi.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du lundi 14 juin 2021

Le journal du comité central du RDPC, célèbre dans ses colonnes, le retour du couple présidentiel au pays. D’après le tabloïd, les militants de cette formation politique ont réservé un triomphe au chef de l’État, à son retour au pays le lundi 24 juillet dernier, en compagnie de la première dame Chantal Biya.

Le quotidien L’info À Chaud nous amène dans le Haut-Nkam pour voir comment « le sénateur du peuple », Françoise Puene alias Mamy Nyanga, impulse une campagne pour le vivre-ensemble et contre le discours de division et de haine, dans son Haut-Nkam natal, à travers une vaste campagne populaire.

Pour approfondir :   L’ancien aide de camp de Cavaye Yeguié Djibril, Bouba Simala a été acquitté

Le passeport camerounais classé avant-dernier en zone FCFA, d’après le quotidien Le Drapeau. Le Bénin se place en tête du classement, suivi de près par le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Malheureusement, le Cameroun occupe l’avant-dernière place du classement. C’est à lire dans les colonnes du journal de Carole Tamba.

Chers abonnés, c’est le peu de journaux parvenus à notre rédaction ce matin. Merci d’avoir été des nôtres, et à demain pour une toute nouvelle édition de la revue de presse.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Russie : Sanctions américaines contre des responsables de l’armée malienne concernant les activités de Wagner

Recteurs Universites Cameroun

Suspension des recrutements au cycle doctoral dans les universités du Cameroun : un sens au coup de semonce du gouvernement