in ,

Russie : Sanctions américaines contre des responsables de l’armée malienne concernant les activités de Wagner

Les États-Unis ont annoncé ce lundi 24 Juillet des mesures de sanctions contre trois hauts responsables de l’armée malienne, accusés d’avoir facilité l’expansion des activités du groupe Wagner sur le territoire du Mali.

Ces sanctions, qui incluent le gel des avoirs aux États-Unis et l’interdiction de transactions avec des personnes ou des entreprises américaines, visent le colonel Sadio Camara, ministre de la Défense, ainsi que le colonel Alou Boi Diarra et le lieutenant-colonel Adama Bagayoko, tous deux responsables dans l’armée de l’air apprends Lebledparle.com.

Selon l’administration Biden, ces responsables maliens ont joué un rôle déterminant dans l’enracinement du groupe Wagner au Mali au cours des deux dernières années. Brian Nelson, le sous-secrétaire au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier, a souligné que cette action vise à exposer les principaux responsables maliens qui ont permis la prolifération des activités malveillantes du groupe Wagner dans le pays.

Les USA accusent les responsables maliens

Les États-Unis accusent ces responsables de rendre leur peuple vulnérable aux activités déstabilisatrices et aux violations des droits humains commises par le groupe Wagner. De plus, Washington affirme que leur collaboration a ouvert la voie à l’exploitation des ressources souveraines du Mali au profit des opérations du groupe Wagner en Ukraine.

Pour approfondir :   Cameroun: après Ecobank, Akere Muna démissionne de la présidence de la Conférence internationale anti-corruption

Il est important de noter que le Mali a toujours nié toute collaboration directe avec Wagner, préférant parler de la présence d’instructeurs de l’armée russe sur son territoire. Néanmoins, les sanctions américaines contre ces hauts responsables maliens reflètent les préoccupations internationales croissantes concernant les activités de Wagner dans la région.

Cette décision des États-Unis pourrait avoir des implications significatives pour les relations entre le Mali et les États-Unis, ainsi que pour la dynamique géopolitique dans la région. En sanctionnant ces responsables maliens, Washington envoie un message fort quant à sa position vis-à-vis des activités du groupe Wagner et de leurs potentiels effets déstabilisateurs dans le pays. L’évolution de la situation et les réponses des parties concernées restent à surveiller attentivement.

Pour approfondir :   Débats clos : Remise en liberté décidée pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé à la CPI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cacao CIV

Voici pourquoi la Côte d’Ivoire a décidé de suspendre la vente de son cacao sur le marché mondial

Presentation1 1

La revue de presse camerounaise du mercredi 26 juillet 2023