in

La revue de presse camerounaise du mercredi 17 mai 2023

Très chers abonnés, bonjour ! C’est toujours un plaisir de vous retrouver ici tous les matins pour vous livrer les informations parues dans les kiosques. Comme tous les matins, retrouvez ci-après, l’essentiel des informations parues au Cameroun ce jour.

Les Unes en kiosques

Ouvrons ce matin avec le journal La Voix des Entreprises, un projet de Raphael Mforlem. Dans son tout premier numéro disponible dans les kiosques ce matin, notre confrère s’intéresse aux accessoires africains de beauté et estime que c’est un secteur à explorer. Le journal fait un zoom sur Catherine Angélique Nguegan, une jeune chef d’entreprise camerounaise passionnée de culture africaine, par ailleurs promotrice de l’entreprise C.A. SHOP qui fait dans la commercialisation des accessoires de beauté en afritudes nonobstant le fait que l’intérêt pour les articles de ce type ne soit pas encore une passation pour un grand nombre de Camerounais.

Le journal Repères parle de l’actualité autour des actifs résiduels des ex Oncp, Oncpb et Rncf. Selon notre confrère, Lazare Atou est dans la nasse. En effet, explique notre confrère, il a été condamné le 20 avril 2023 par le Conseil de discipline budgétaire et financière du Contrôle supérieur de l’État à payer près de 13 milliards de FCFA à l’État du Cameroun. « Le cabinet s’agite depuis quelques semaines en jetant l’anathème sur Ferdinand Ngoh Ngoh », indique le journal. Les derniers soubresauts d’un poulet étêté sont à lire dans Repères

Parlons du secteur de l’immobilier, avec notre confrère L’Épervier d’Afric qui présente Gides Kenda, comme un Camerounais qui brille aux Émirats Arabes Unis. « Chef d’une agence de location de voitures de luxe baptisée Franklin Kenda Car Rental, par ailleurs figure de proue du secteur de l’immobilier aux Émirats arabes unis, la crédibilité du Camerounais traverse les frontières, défie le temps et l’espace. Le perfectionniste veut se positionner sur le toit du monde, en ressemblant mieux, en surclassant un certain Mauricio Umansky, considéré comme le dieu de l’immobilier aux États-Unis », peut-on lire. Des précisions dans le journal paru ce matin

Pour approfondir :   David Eboutou : « "Complément d'enquête" signifie à 99 % que ton sort est déjà scellé »

Dans le cadre du Hadj 2023, nous renseigne Réalités Plus, « les 3 165 pèlerins camerounais seront mis au petit soin grâce au président Paul Biya » ! D’après ce journal, la 33e session ordinaire de la commission nationale du Hadj s’est tenue à Yaoundé le 16 mai dernier. Le ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji, président de ladite commission a passé en revue toutes les mesures prises pour un voyage et séjour sans faute en Arabie Saoudite. Le président Paul Biya a donné aux pèlerins un milliard de FCFA pour alléger leurs charges.

Le Soir de ce matin parle aussi du Hadj 2023, et titre « le Minat félicite le déploiement de la commission nationale ». Suivant le Tri-hebdomadaire, les membres ont tenu le 16 mai 2023 à Yaoundé, les travaux de leur 33e session. Les assises étaient présidées par le ministre de l’administration territoriale (Minat) Paul Atanga Nji, par ailleurs président de ladite commission.

Le bureau départemental du Syndicat national des débits de boissons et bars du Cameroun (Syndebarcam) de la Mefou et Afamba installé. C’est l’information principale à lire dans les colonnes de  L’Activateur. Selon le journal, « L’acteur majeur Aloys Messi M’Alogo a officiellement pris fonction mardi 9 mai dernier dans son territoire de compétence. C’est en présence du Barman en chef du Cameroun, du président régional du Centre et des autorités département que s’est déroulée cette cérémonie ». Des problèmes de distribution de boissons, Sabc restent à résoudre à Mfou, mais la tripartite Barmen – sociétés brassicoles – pouvoirs publics, doit se consolider dans la Mefou et Afamba.

Pour approfondir :    Litige foncier entre communauté musulmane et Ketcha Courtès à Olembé : Paul Biya tranche l’affaire !

À la veille de son anniversaire et dans le contexte de déchirement interne, le Social démocratic front lance avec 20 organisations syndicales le Cameroon Labour Mouvement (Calamo) en vue de la mutualisation de leur capacité et actions pour le changement. L’actualité est décryptée dans les colonnes de Mutations de Georges Alain Boyomo en kiosque ce matin.

Chers abonnés, c’est ici que prend fin cette revue de la presse ce matin. Merci de nous avoir visités encore ce matin. Prenons rendez-vous mardi pour une nouvelle édition de votre revue de presse.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manaouda Malachie

Extrême-Nord : Manaouda Malachie organise un meeting d’appel à la candidature de Paul Biya pour la présidentielle de 2025

Toko Karl

Alors que Rennes ne souhaite pas le garder, Karl Toko Ekambi se confie sur son avenir