in

La revue de presse camerounaise du mercredi 10 juillet 2024

Très chers abonnés, bonjour et merci de nous renouveler une fois de plus votre confiance ce matin, dans le cadre de cette revue de la presse matinale. Retrouvez ci-dessous, les informations telles que traitées dans les journaux parus en kiosque au Cameroun ce 10 juillet 2024.

Revue Mbala.JPG

Dans un rapport qu’il vient de publier, le cabinet « OBIV Solutions » dont le promoteur est le Pr Viviane Ondoua Biwole, révèle que le président de la République devrait nommer de nouveaux présidents de Conseil d’administration (PCA) au plus tard le 12 juillet 2024 de peur que ceux en fonction tombent sous le coup de la loi. Plus de détails à lire dans les pages 5 et 6 du journal Expression Économique.

D’après le quotidien L’Economie en kiosque ce matin, c’est grâce aux sociétés de bourses, que la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique Centrale a enregistré plus de 82 transactions au premier semestre. Lire les détails en page 3 du journal.

Au terme d’une visite de travail dans la Cemac, les équipes du FMI disent avoir dressé le constat selon lequel, plusieurs indicateurs de stabilité du secteur bancaire se sont fortement détériorés, nécessitant des interventions des institutions de la région. « Dans l’ensemble, moins d’un tiers des banques respectent toutes les exigences prudentielles », renseigne le journal EcoMatin de ce matin.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mercredi 24 mai 2023

Mutations dans son édition de ce jour, tente d’établir les responsabilité dans l’affaire Consupe-DG de la CNPS. Selon le récit de notre confrère, le Directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps), présenté et distingué comme un modèle de management cette dernière décennie, a saisi le tribunal administratif ainsi que le chef de l’État, pour arbitrage, suite aux chefs d’accusation formulés à son endroit par le Contrôle supérieur de l’État.

Dans un communiqué, daté du 8 juillet 2024, apprend-on dans les colonnes de La Météo, le ministre par intérim des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique fait savoir que ces substances demeurent la propriété de l’État et sont destinées à la réalisation de certains projets, non sans préciser que tout contrevenant s’expose aux sanctions prévues par la réglementation en vigueur.

Selon le journal du comité central du Rdpc, L’Action, les élus et les différents acteurs du processus électoral auront désormais plus de temps de préparation pour achever les projets en cours. Cependant, indique le journal, il n’y a pas de pause ni de trêve au Rdpc où responsables et militants sont appelés à poursuivre normalement et sereinement l’opération d’intensification des inscriptions sur les listes électorales.

Pour approfondir :   Cameroun : La revue de presse du mardi 6 avril 2021

Le quotidien InfoMatin nous apprend pour sa part que le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, l’a recommandé lors d’un point de presse, ce 9 juillet à Yaoundé, dans le cadre du lancement du plan de transition de l’algorithme de dépistage à trois tests au Cameroun. Objectif : éliminer efficacement la pandémie à l’horizon 2030, conformément à l’engagement du chef de l’État, Paul Biya.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Calixthe Beyala à Brenda BIYA : "Je constate avec joie que tu as aujourd'hui la maturité nécessaire pour porter des causes liées à la justice humaine" - DR

Calixthe Beyala à Brenda Biya : « Il n’y a pas que les homosexuels, défendez aussi les droits fondamentaux de tous nos compatriotes qui souffrent tant »

Les députés à l'Assemblée Nationale - DR

Cameroun : La prorogation des mandats des députés et des conseillers municipaux adoptée au Parlement