in

La revue de presse camerounaise du lundi 25 mars 2024

la revue de presse 2

Le quotidien Mutations parle de « pourrissement », parlant de la réélection à la présidence du Sénat de Marcel Niat Njifenji et l’Assemblée nationale de Cabaye Yeguie Djibril vendredi dernier. « Que nous veulent-ils ? » s’interroge le journal dans sa publication de ce jour.

Meyonmessa Hebdo s’intéresse ce matin, au 39e anniversaire du Renouveau et renseigne que Paul Biya est « une marque indélébile ». Dans son récit, le journal explique qu’à travers sa pensée originale, pour le libéralisme communautaire, dont les prémices ont été dévoilées le 24 mars 1985 à Bamenda, le chef de l’État a construit, à partir d’une observation rigoureuse du passé et du présent, une vision lucide de l’avenir du Cameroun, pays dont il est indéniablement le grand architecte de la démocratie et de la prospérité. Évocation d’une expérience unique au Cameroun, en Afrique et dans le monde, en page 6 et 7 du journal.

La 9e unité de production de cette filiale du groupe Castel a été inaugurée ce 21 mars 2024, par le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, représentant du Premier ministre. D’un coût de plus de 21 milliards de FCFA, les travaux réalisés par l’entreprise Krönes occupent une superficie de 2 800 m2, pour une capacité de production nominale de 35 000 bouteilles/heure, formats 33cl/50cl/60cl/65cl. Elle vise à augmenter la capacité de l’usine de Yaoundé, actuellement en déficit, de 850 000 HL pour passer de 2,8 MHL (millions d’hectolitres) à 3,6 MHL afin de répondre à la demande croissante du marché des boissons et à la demande du gouvernement de produire et distribuer la bière Guinness dans toutes les régions du pays. Des détails à lire dans les colonnes d’EcoMatin de ce matin.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du jeudi 4 avril 2024

La Voix des Entreprises dans sa publication du jour nous apprend que l’injection des 60 premiers mégawatts de l’aménagement hydroélectrique de Nachtigal est imminente. Selon ce confrère, la société Nachtigal Hydro Power Company (Nhpc), responsable de la construction du barrage de Nachtigal, a terminé avec succès les essais de mise sous tension du poste électrique de Nachtigal. « Suite à l’obtention d’un certificat d’énergisation délivré par la Société nationale de transport de l’électricité (Sonatrel), Nhpc annonce l’arrivée imminente des premiers 60 MW d’énergie hydroélectrique dans les semaines à venir ». Plus de précisions en page 4 du journal.

Avec L’Économie, on découvre les trois banques qui intéressent les entreprises camerounaises. Selon le journal, elles ont été classées après une enquête réalisée par le cabinet cible Études & Conseil que dirige Théodoret Marie Fansi.

Le Port autonome de Douala encore bien noté par Bloomfield. D’après le trihebdomadaire Repères, la trésorerie traduisant un bon équilibre financier, et des factures de protection bonnes sont autant d’arguments solides sur lesquels se base, comme en 2023, l’agence de notation financière internationale basée en Côte d’Ivoire. D’une année à l’autre, l’entreprise oubli, poumon économique du Cameroun, fait bonne figure avec la note A sur le long terme, et la note A2 sur le court terme, peut-on lire.

Pour approfondir :   La revue de presse camerounaise du mardi 26 décembre 2023

L’Indépendant dans son édition de ce matin dénonce la campagne de « déstabilisation », et le « jeu de massacre » organisé autour du directeur général du port autonome de Douala. « Soutenu par des cartels locaux à la solde lobbies, extérieurs qui font et défont les destins, la campagne de déstabilisation par voie de presse de la Direction générale du Port Autonome de Douala (PAD), achève de convaincre sur le paroxysme de l’acharnement contre le top management de ce catalyseur de l’économie nationale dont la plateforme maritime connaît une métamorphose générale, notamment avec l’ambitieux programme de rénovation, de modernisation et de développement de ses infrastructures et superstructures qui produit des résultats financiers jamais égalés » écrit le journal.

Hôpital général du Garoua vote un budget d’environ 2,4 milliards FCFA pour l’exercice 2024. Selon le journal My Hospital, c’était au cours de la première session ordinaire du Conseil d’administration que les administrateurs ont validé le plan stratégique de performance 2024-2027, le budget programme pour l’exercice 2024 et le plan de travail annuel de l’hôpital général de Garoua. La session s’est tenue le jeudi 21 mars 2024 sous la présidence de Maounde Tobi, président du Conseil d’administration.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Onana Ondoa

Fabrice Ondoa crache toutes ses vérités : Lions indomptables, Samuel Eto’o, Fc Barcelone, Nimes, André Onana …

Robinho condamnation

Robinho écope de 9 ans de prison au Brésil pour viol