in

« La lune de miel entre Maurice Kamto et le régime » racontée par Thierry Djoussi

Avec le meeting du 6 mai 2023 de Maurice Kamto à Yaoundé, cela fait 3 rassemblements populaires du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) tolérés par le régime et encadrés par les forces de maintien de l’ordre.

Maurice Kamto et Paul Biya

Paul Biya- Maurice Kamto,  la détente ?

Annoncé par Lebledparle.com, le giga meeting du MRC est vu par le journaliste Thierry Djoussi comme un signe. « Bis repetita après Bafoussam, Nkongsamba, Douala. Et quand ça se répète ce n’est plus le hasard, mais la conséquence de quelque chose que tout citoyen, digne de ce nom, ferait bien de chercher à connaître. Samedi 6 mai 2023 à Mendong (un quartier populeux de la capitale), Maurice Kamto, dans son discours, a publiquement et solennellement salué  »l’attitude républicaine de M. le Sous-préfet de l’arrondissement de Yaoundé VI qui a délivré au Comité d’organisation de ce meeting, le récépissé de déclaration de manifestations publique prévu par la loi ».

Maurice Kamto Mendong

Connaissant la mainmise du régime sur l’administration préfectorale, il va de soi que cette partie du discours n’est pas destinée à la humble personne du sous-préfet de Yaoundé VI, mais à ses supérieurs. Voire au président de la République. Il est encore tôt pour parler d’un pacte secret entre Maurice Kamto et le régime, toutefois force est de constater que le MRC a patte blanche pour se mouvoir partout sur le triangle nationale, y compris à Yaoundé. Le Saint des saints. Et, ce n’est pas rien, connaissant la hantise pathologique du régime pour les manifestations de l’opposition.

Pour approfondir :   Le sultan Bamoun affirme son appartenance au RDPC

Légaliste ou complice ?

Maurice Kamto n’a d’ailleurs pas boudé son plaisir devant la foule, venue l’écouter, même s’il s’est gardé de révéler les dessous de ce changement de traitement du régime à son égard.  »Pour la première fois, depuis sa création dans l’adversité en 2012, le MRC tient un meeting public dans la ville de Yaoundé en dehors des périodes de campagne électorale et en accord avec les pouvoirs publics ».

kamtor

La dédiabolisation du MRC semble donc en cours de téléchargement, car ne tient pas meeting à Yaoundé quel opposant veut. Quoique la nouvelle donne qui se dessine ne plaira pas aux adeptes du Kamto bashing à l’instar des ministres Momo; Atanga Nji, du Pr Owona Nguini- moyen efficace, ces dernières années d’ascension sociale et de maintien au gouvernement, il serait intéressant de connaître les raisons profondes de ce qui ressemble à une lune de miel entre Maurice Kamto et le régime. », a écrit le journaliste.

Pour approfondir :   Cameroun : La Revue de presse du mardi 24 janvier 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ikoul eto

Alain Denis Ikoul : « Samuel Eto’o a mis tous les moyens pour offrir à ces enfants une préparation optimale »

Castelletto triste

Jean-Charles Castelletto, une nouvelle erreur qui enfonce le FC Nantes