in ,

Jean-Charles Castelletto, une nouvelle erreur qui enfonce le FC Nantes

Déjà en difficulté dans le jeu, le défenseur camerounais a causé un pénalty qui a favorisé la défaite de Nantes contre Strasbourg, un concurrent direct pour le maintien.

Castelletto triste
Jean-Charles Castelletto-DR

Jean-Charles Castelletto a été un handicap pour son équipe. Malgré un début de match prometteur pour les Canaris, avec notamment un Ignatius Ganago dangereux en attaque, la rencontre a viré au cauchemar pour les Jaunes. Castelletto, en panique lors des contres adverses, a accroché le pied de Bellegarde dans la surface, offrant ainsi aux visiteurs un penalty que Diallo a transformé. Cette action a permis à Strasbourg de prendre l’avantage dans le match, et d’enfoncer encore plus Nantes. Le deuxième but des visiteurs a été marqué par Diarra, qui a profité d’un service de Diallo pour venir tromper Lafont. Malgré la vigilance de ce dernier, il n’a pas réussi à repousser le tir de l’attaquant. Les joueurs de Nantes ont ensuite sombré face à leur concurrent direct pour le maintien. Ils n’ont pas réussi à se relever après ce deuxième but, et le match s’est terminé sur une victoire méritée de Strasbourg. Dans cette mauvaise passe, Castelletto ne trouve pas les mots. « Vous voulez que je vous dise quoi ? On fait que parler chaque semaine et au final on revient avec une défaite, maintenant il va falloir arrêter de parler et il va falloir agir », a réagi le mondialiste camerounais en zone mixte.

Pour approfondir :   Une star ghanéenne sur Eto’o : « C’est le joueur qui a le plus marqué mon enfance »

La Ligue 2 se rapproche pour les hommes de Kombouaré

Néanmoins, la défaite de Nantes contre Strasbourg pourrait avoir de graves conséquences pour l’équipe, qui est désormais à la 17e place avec 32 points, derrière Auxerre (34 points), Brest (35 points) et Strasbourg (35 points). Si Nantes ne parvient pas à redresser la barre rapidement, elle risque de rejoindre la Ligue 2 la saison prochaine. En effet, il ne reste que quelques matchs pour se maintenir, et chaque point est désormais crucial pour les Canaris. Pour rappel, la direction du club a promis un prime aux joueurs en cas de maintien. Par ailleurs, une relégation sera aussi synonyme de baisse de salaire comme l’a souligné Lebledparle.com.

Pour approfondir :   Yaoundé : Le domicile de Gaelle Enganamouit vandalisé après son tir au but manqué au Ghana mardi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Maurice Kamto et Paul Biya

« La lune de miel entre Maurice Kamto et le régime » racontée par Thierry Djoussi

Lions namibie 1

Football : toutes les sélections camerounaises en crise sous Samuel Eto’o