in

La Guinée équatoriale fait un don de 400 millions de F. à l’Etat Camerounais

De hauts responsables de police de la République de Guinée équatoriale sont arrivés jeudi dans l’après-midi à Yaoundé.

POLICIER

Accueillis à l’aéroport international de Nsimalen par Victor Ndocki, secrétaire général de la Délégation générale à la Sûreté nationale (DGSN), l’équipe est ensuite reçue à

la DGSN par le patron de la police camerounaise, Martin Mbarga Nguele. Prenant la parole à l’occasion, le chef de la délégation, Eduardo Minang Ezema Ebeme, secrétaire général du ministère Equato-guinéen de la Sécurité nationale, qui avait à ses côtés le directeur de la sécurité du pays, Mme Aquilina Mangue Evouna, indiquera que leur visite s’inscrit dans la suite de celle effectuée en terre camerounaise les 18 et 19 juillet derniers, par le ministre de la Sécurité nationale de la Guinée équatoriale. A cette époque, explique l’hôte du DGSN, Nicolas Obama Nchama avait été frappé par la qualité des enseignements dispensés au Centre d’instruction et d’application de Mutenguene et à l’Ecole nationale supérieure de police de Yaoundé (ENSP).

Pour approfondir :   Sénatoriales 2023 : Le RDPC remporte 70 sénateurs sur 70

C’est dans cette optique qu’il a décidé de l’envoi en formation dans lesdits Centres, dès la prochaine rentrée, de 50 policiers stagiaires, 20 élèves commissaires et de 30 élèves inspecteurs de police. Et c’est pour soutenir à sa manière ces écoles camerounaises et renforcer la coopération entre le Cameroun et la Guinée équatoriale en matière de formation des policiers, a expliqué Eduardo Minang Ezema Ebeme, qu’un appui de 400 millions de F, a été remis par la partie équato-guinéenne. Des ressources destinées au Centre d’instruction et d’application de Mutengene et à I’ENSP. Le DGSN a remercié la Guinée-équatoriale, «ce pays ami et frère», pour cette marque d’attachement.

Pour approfondir :   Cameroun : Wilfried Ekanga envisage porter l’affaire Wilfried Siewe sur la table du parlement fédéral allemand

Le titre est de la rédaction


Vos commentaires ici


 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La conac perquisitionne chez Amadou Vamoulké à yagoua

Manœuvres – CAF: Jeune Afrique bat campagne contre Hayatou