in

Kenya : Un incendie cause la mort de lycéennes dans une école

une-vue-partielle-du-lycée-ravagé-par-les-flammes

7 morts 16 blessés dont deux graves. C’est le bilan provisoire de cet incident survenu dans la nuit du 1er au 2 août 2017, dans les dortoirs du lycée MOI GIRLS de Nairobi


une-vue-partielle-du-lycée-ravagé-par-les-flammes
Une vue partielle du Lycée prit d’assaut par les journalistes-DR

L’origine des flammes reste inconnue jusqu’ici. L’incendie s’est produit dans les dortoirs pour filles du lycée MOI GIRLS situé non loin de la capitale Nairobi. Sept jeunes filles sont mortes tandis que seize autres dont deux grièvement blessées, ont été conduite dans une formation hospitalière, a appris lebledparle.com.

Ce n’est pas la première fois que ce pays d’Afrique de l’Est fait face à un tel incident. En effet, entre juin et juillet 2016, une longue série d’incendies volontaires avait frappé plusieurs écoles publiques du Kenya détruisant au passage, 113 écoles à travers le pays. Les enquêtes avaient permis de mettre la main sur 150 élèves et une dizaine d’enseignants qui sont inculpés d’incendie criminel.

Pour approfondir :   Kenya : Comment une jeune scientifique arrive à produire de l'eau grâce à l'air

Pour éviter de revivre la même situation, les autorités ont pris une batterie de mesures visant à trouver les causes réelles de ce drame. Ainsi, l’établissement situé dans le district de Kibera sera fermé pendant deux semaines pour les besoins de l’enquête et les élèves renvoyées dans leurs familles, renseigne le site Bbcafrique.com qui rapporte l’information.

La  police n’écarte donc aucune piste. Elle essaye d’établir le lien entre ce énième cas et la longue série d’incendies qui a frappé les écoles publiques du Kenya l’année dernière.

Pour approfondir :   Salons de coiffure : Les cheveux des clients trafiqués et utilisés dans des pratiques d'envoûtement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hugo-Broos-en-conférence-de-presse

Eliminatoires mondial Russie 2018 : HUGO BROOS « le match de lundi est une question d’honneur »

Samuel Tulag 2

Samuel TULAG : au Cameroun « personne ne prend au sérieux une activité qui concerne les personnes handicapées »