in ,

Joseph Antoine Bell : « Le Cameroun a été ingrat avec Hugo Bross et n’a rien compris du tout »

Vainqueur de la CAN en 2017 avec le Cameroun, Hugo Bross a réussi à se hisser en demi-finale de l’édition 2023 avec l’Afrique du Sud. Eliminé aux tirs au but face au Nigeria, les Bafana Bafana et leur sélectionneur sont salués pour leur parcours remarquable.

Hugo Broos Cameroun
Hugo Broos (c) South African Football Association

Après avoir créé la surprise en 2017 en remportant une Coupe d’Afrique avec une équipe du Cameroun qui était loin d’être nommé parmi les favoris qui prétendaient au sacre continental, Hugo Broos a de nouveau réalisé un parcours exceptionnel à la CAN 2023 avec l’Afrique du Sud. Inattendus demi-finalistes, les Sud-africains ont été éliminés par les Super Eagles du Nigeria aux tir au but. Samedi, les Bafana Bafana auront tout de même l’opportunité de décrocher une médaille lors de la 3e place contre la RDC.

Au Cameroun, Broos n’a pas eu l’hommage mérité selon Bell

Au Cameroun où le pays n’a pas pu faire mieux qu’un 8e de finale perdu 2-0 contre le Nigeria, certains observateurs regrettent le limogeage d’Hugo Broos en 2018. C’est le cas de Joseph Antoine Bell. Particulièrement critique avec les Lions indomptables lors de cette CAN, le consultant de RFI est revenu sur l’épisode de la mise à l’écart du technicien belge au Cameroun. « La première CAN de Hugo Broos, il l’a gagnée avec le Cameroun. Avec une équipe qui n’était pas favorite. Donc c’est un type qui a quelque chose dans la tête. On n’a pas rendu suffisamment hommage à Hugo Broos, lequel Cameroun a été lui aussi ingrat et n’a rien compris du tout. On l’a même viré. Non seulement, on ne lui a pas donné les félicitations qu’il méritait et j’avais beau dire que la réussite était d’abord celle de Hugo Broos mais ça n’a pas fait grand bruit », a-t-il déclaré.

Pour approfondir :   Ligue des champions : Choupo-Moting, de tocard à sauveur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Cameroun investira plus de 22 milliards de FCFA pour lutter contre la crise alimentaire d'ici 2024

Koppo : « Le pays n’a pas de problème, c’est nous qui devons changer notre couardise »

Hosto general

Douala : l’explosion d’une bouteille à gaz blesse 18 étudiants